Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Colectomie droite par abord robotique. Recommandations formalisées d’experts sous l’égide de l’Association française de chirurgie (AFC) - 14/05/22

Robotic-assisted right colectomy. Official expert recommendations delivered under the aegis of the French Association of Surgery (AFC)

Doi : 10.1016/j.jchirv.2022.03.002 
N. de’Angelis a, , R. Micelli Lupinacci b, S. Abdalla c, P. Genova b, A. Beliard d, E. Cotte e, Q. Denost f, N. Goasguen g, Z. Lakkis h, B. Lelong i, G. Manceau j, G. Meurette k, C. Perrenot l, D. Pezet m, P. Rouanet n, A. Valverde g, P. Pessaux o

Collaborateurs (Relecteurs)

S. Azagra p, D. Mege q, S. Di Saverio r, C. de Chaisemartin x, E. Espin-Basany s, S. Gaujoux t, M. Gómez-Ruiz u, C. Gronnier v, M. Karoui y, G. Spinoglio w
p Division of General and Mini-invasive Surgery, CHL-Luxembourg, Luxembourg, Luxembourg 
q Aix-Marseille Université, AP–HM, Department of Digestive Surgery, Timone University Hospital, Marseille, France 
r Department of general surgery, Madonna del Soccorso hospital, Asur Marche Area Vasta 5, San Benedetto del Tronto, Ascoli Piceno, Italy et Sapienza University of Rome, Rome, Italy et Brighton and Sussex University Medical School, Brighton, Royaume Uni 
s Department of General Surgery, Hospital Valle de Hebron, Universitat Autonoma de Barcelona, Barcelona, Espagne 
t Department of Hepato-Biliary and Pancreatic Surgery and Liver Transplantation, AP–HP, Pitié-Salpêtrière Hospital, Paris, France 
u General Surgery Department, Marqués de Valdecilla University Hospital, and Valdecilla Biomedical Research Institute (IDIVAL), Santander, Espagne 
v Service de Chirurgie Digestive et Endocrinienne, CHU Bordeaux, Bordeaux, France 
w IRCAD Faculty Member Robotic and Colorectal Surgery-IRCAD, Strasbourg, France 
x Département de Chirurgie Oncologique, Institut Paoli-Calmettes, Marseille, France 
y Department of Digestive Surgery, Paris University, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, Georges-Pompidou University Hospital, Paris, France 

a Unit of Digestive, Hepatobiliary and Pancreatic Surgery, CARE Department, Henri-Mondor University Hospital, AP–HP, Faculty of Medicine, University of Paris Est, UPEC, Créteil, France 
b Department of Digestive and Oncologic Surgery, Ambroise-Paré Hospital, AP–HP, UFR Simone-Veil Santé, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvellines/Paris Saclay University, Boulogne-Billancourt, France 
c Department of Oncologic and Digestive Surgery of Hôpital Bicêtre, Université Paris Sud, 63, rue Gabriel-Péri, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
d Chirurgie viscérale, Clinique La Croix du Sud, Quint-Fonsegrives, France 
e Department of Digestive and Oncologic Surgery, CHU Lyon-Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, Pierre-Bénite, France 
f Department of Surgery, CHU Saint-André, 1, rue Jean-Burguet, Bordeaux, France 
g Department of Digestive Surgery, Croix Saint-Simon Hospital, Paris, France 
h Department of Digestive Surgical Oncology, Liver Transplantation Unit, University Hospital of Besançon, 2, boulevard Alexander-Fleming, 25000 Besançon, France 
i Département de Chirurgie Oncologique, Institut Paoli-Calmettes, Marseille, France 
j Department of Digestive Surgery, Paris University, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, Georges-Pompidou University Hospital, Paris, France 
k Department of Digestive Surgery, CHU Hôtel-Dieu, 1, place Alexis-Ricordeau, Nantes, France 
l URCA Université de Reims Champagne Ardennes, CHU de Reims, Service de chirugie générale digestive et endocrienne, avenue de Général-Koenig, 51100 Reims, France 
m Service de Chirurgie Générale et Digestive, Hôtel-Dieu, Clermont-Ferrand, France 
n Département de Chirurgie Oncologique, ICM Val d’Aurelle, Montpellier, France 
o HPB Unit, Digestive Surgery Department, Nouvel Hôpital Civil, University of Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg, France 

Auteur correspondant. Service de chirurgie digestive et hépato-bilio-pancréatique - DMU CARE, hôpital Henri-Mondor, AP–HP, UFR de médecine, université Paris Est, UPEC, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil, France.Service de chirurgie digestive et hépato-bilio-pancréatique - DMU CARE, hôpital Henri-Mondor, AP–HP, UFR de médecine, université Paris Est, UPEC51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-TassignyCréteil94010France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 14 May 2022

Résumé

Sous l’égide de l’Association française de chirurgie et avec la participation de 27 experts, ce référentiel propose des recommandations formalisées d’experts concernant la réalisation d’une colectomie droite par abord robotique (CDR). Pour une CDR, les experts suggèrent d’utiliser l’installation dite « classique » ou « sus-pubienne ». Chez un patient nécessitant une colectomie droite pour une pathologie bénigne ou cancer, la CDR n’apporte pas de bénéfice significatif en termes de pertes sanguines intra-opératoires, complications intra-opératoires et taux de conversion à la laparotomie par rapport à la cœlioscopie. Par contre, la CDR s’associe à des temps opératoires significativement plus longs. Les données en littérature sont insuffisantes pour définir si le robot facilite la réalisation d’une anastomose intra-abdominale, mais l’abord robotique est plus fréquemment associé à une anastomose intra-abdominale que l’abord cœlioscopique. Les experts suggèrent aussi que la CDR apporte un bénéfice en termes de morbidité postopératoire par rapport à une colectomie droite par laparotomie. Aucun bénéfice est retenu en termes de mortalité, durée du séjour hospitalier, résultats histologiques et survie globale et sans récidive en cas des résections oncologiques. De plus, il ne faut pas faire une CDR en se basant sur le ratio coûts/bénéfices, ayant la réalisation d’une CDR des coûts supérieurs à la cœlioscopie et laparotomie. La recherche dans le domaine de la CDR doit considérer l’évaluation des paramètres centrés sur le patient, tels que la douleur ou la qualité de vie, des avantages techniques du robot pour des étapes procédurales complexes, ainsi que les résultats chirurgicaux et oncologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Twenty-seven experts under the aegis of the French Association of Surgery (AFC) offer this reference system with formalized recommendations concerning the performance of right colectomy by robotic approach (RRC). For RRC, experts suggest patient installation in the so-called “classic” or “suprapubic” setup. For patients undergoing right colectomy for a benign pathology or cancer, RRC provides no significant benefit in terms of intra-operative blood loss, intra-operative complications or conversion rate to open laparotomy compared to laparoscopy. At the same time, RRC is associated with significantly longer operating times. Data from the literature are insufficient to define whether the robot facilitates the performance of an intra-abdominal anastomosis, but the robotic approach is more frequently associated with an intra-abdominal anastomosis than the laparoscopic approach. Experts also suggest that RRC offers a benefit in terms of post-operative morbidity compared to right colectomy by laparotomy. No benefit is retained in terms of mortality, duration of hospital stay, histological results, overall survival or recurrence-free survival in RRC performed for cancer. In addition, RRC should not be performed based on the cost/benefit ratio, since RRC is associated with significantly higher costs than laparoscopy and laparotomy. Future research in the field of RRC should consider the evaluation of patient-targeted parameters such as pain or quality of life and the technical advantages of the robot for complex procedural steps, as well as surgical and oncological results.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie par abord robotique, Chirurgie mini-invasive, Colectomie droite, Résection colique oncologique, Recommandations

Keywords : Surgery by robotic approach, Minimally invasive surgery, Right colectomy, Oncological colonic resection, Recommendations


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.