Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

L'herpèsvirus humain 8 - 20/05/22

[90-55-0065-A]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(22)41741-9 
A. Jary a, b,  : Assistante hospitalo-universitaire, N. Dupin c : Professeur des Universités, praticien hospitalier, V. Calvez a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier, A.-G. Marcelin a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de virologie, Bâtiment CERVI, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière-Charles-Foix, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
b Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), Institut Pierre-Louis d'épidémiologie et de santé publique (Unité mixte de recherche en santé [UMRS] 1136), Sorbonne Université, 56, boulevard Vincent-Auriol, 75013 Paris, France 
c Service de dermatologie, Hôpital Tarnier, Groupe hospitalier Cochin-Port-Royal, 89, rue d'Assas, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L'herpèsvirus humain 8 (HHV-8), également appelé Kaposi's sarcoma-associated herpesvirus (KSHV), est un virus oncogène appartenant à la famille des Herpesviridae, à la sous-famille des Gammaherpesvirinae et au genre Rhadinovirus. C'est un virus à acide désoxyribonucléique (ADN) double brin, à capside icosaédrique et enveloppé. Son génome comporte 90 cadres ouverts de lecture (open reading frame [ORF]) qui vont coder pour : des protéines de la phase de latence, majoritaire (latency-associated nuclear antigen-1 [LANA-1], FLICE-inhibitor protein [v-FLIP], v-cycline principalement) ; des protéines de la phase lytique, brève (ex. : ORF9 code pour la polymérase virale, ORF25 code pour la protéine majoritaire de capside) ; des protéines qui vont intervenir dans la régulation du cycle cellulaire, les mécanismes d'apoptose et la prolifération cellulaire et vont ainsi concourir au processus tumoral. Contrairement aux autres herpèsvirus, l'HHV-8 n'est pas ubiquitaire ; sa séroprévalence est faible (< 5 %) en Amérique du Nord ou en Europe de l'Ouest dans la population générale, excepté chez les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes chez qui elle peut atteindre 30 à 60 % avec un risque de transmission qui semble lié aux pratiques sexuels. A contrario, dans les zones de forte endémie (Afrique centrale et de l'Est), plus de 50 % de la population est infectée par le virus avec une contamination principalement dans l'enfance. L'HHV-8 est l'agent étiologique de toutes les formes épidémiologiques de la maladie de Kaposi (MK). Il est également associé à deux pathologies malignes : la maladie de Castleman multicentrique (MCM) et le lymphome primitif des séreuses (LPS). Le diagnostic virologique repose principalement sur la polymerase chain reaction (PCR) quantitative et la sérologie. Il n'existe pas de thérapeutique antivirale spécifique de l'HHV-8 ; la prise en charge de la MK dépend de la présentation clinique alors que celle de la MCM et du LPS repose systématiquement sur de la chimiothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Herpèsvirus humain 8, Kaposi's sarcoma-associated herpesvirus, Rhadinovirus, Virus oncogène, Maladie de Kaposi, Lymphome des séreuses, Maladie de Castleman multicentrique


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Herpèsvirus humains 6 et 7
  • H. Agut, A. Gautheret-Dejean, P. Bonnafous
| Article suivant Article suivant
  • Virus respiratoire syncytial et métapneumovirus humain
  • G. Cosentino, K. Marougka, M.-A. Rameix-Welti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.