Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Polyneuropathies inflammatoires démyélinisantes chroniques : problème thérapeutique au long cours - 26/04/08

Doi : RN-09-2007-163-HS1-0035-3787-101019-200600192 

J.-P. Camdessanché

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction : Aucun travail publié ne permet d’orienter le traitement des polyneuropathies inflammatoires démyélinisantes chroniques (PIDC) au long cours.

État des connaissances : L’efficacité des corticoïdes, des immunoglobulines intraveineuses et des échanges plasmatiques a été démontrée sur de courtes périodes. Les experts préconisent pour les corticoïdes, une décroissance très lente sur un à deux ans. Pour les immunoglobulines, la dose de la cure sera diminuée, puis les cures espacées. D’autres immunomodulateurs/suppresseurs ont été proposés en cas d’échec ou en cas de dépendance, sans que l’on dispose d’essais validés. Derrière l’entité PIDC, se cachent les multiples formes d’une même maladie. La réponse au traitement dépendra de l’ancienneté des troubles, du mode d’installation, du pattern de démyélinisation à l’électroneuromyogramme et de l’apparition d’une atteinte axonale.

Perspectives/Conclusions : L’amélioration du traitement des PIDC au long cours passe par un meilleur diagnostic, des progrès physiopathologiques pour affiner les outils thérapeutiques et une poursuite des essais concernant les traitements de référence, les nouveaux traitements, en monothérapie ou en association. Une réflexion sur le coût global de la maladie devrait aussi être conduite. Un travail multicentrique sera important, compte tenu de la rareté des PIDC.

Abstract

Chronic inflammatory demyelinating polyneuropathies: problem of the long-term therapeutic management

Introduction:No guideline is available for the long-term therapeutic management of Chronic Inflammatory Demyelinating Polyneuropathy (CIDP).

State of the art:Efficacy of corticosteroids, intravenous immunoglobulins and plasma exchanges has been shown in trials conducted on short periods. Only experts’recommendations are available for management of patients after initiation of these treatments. For corticosteroids, decrease must be very slow on one or two years. With intravenous immunoglobulins, dose per cure must be diminished and then delay between cures extended. Other immunomodulators or immunosuppressors have been tested in CIDP in case of failure of standard treatment and if treatment dependence appears (cyclophosphamide, cyclosporine, azathioprine, mycophenolate, beta-1a interferon, rituximab, tacrolimus, etc.), but no controlled trials are yet available. Treatment of CIDP in the long term is very complex because this entity brings together very different patients. Thereby, in clinical and electophysiological series of the literature, therapeutic prognostic may depend on the delay between first symptoms and treatment, course of the disease, demyelinating pattern on EMG and development of axonal lesions.

Perspectives/Conclusions:Progress in the long-term treatment of CIDP depend on best diagnosis of the disease, fundamental research on pathophysiology to propose appropriate chemical molecules, and pursuit of trials with standard treatments on longer period and with others rhythm and way of administration. More recent treatments have to been tested in controlled trials too, in monotherapy or bi-therapy. Global cost in a patient treated for CIDP must be evaluated for each treatment. Multicentric approach of these questions will be recommended because of rarity of CIDP.


Mots clés : PIDC , Traitement , Long cours , Corticoïdes , Immunoglobulines intraveineuses , Échanges plasmatiques

Keywords: CIDP , Treatment , Long-term , Corticosteroids , Intravenous immunoglobulins , Plasma exchanges


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 163 - N° HS1

P. 90-94 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Polyradiculonévrite chronique et sarcoïdose : association fortuite
  • F. Ducray, N. Costedoat-Chalumeau, F. Bouhour, H. Rousset, C. Vial

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.