Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Nécrose avasculaire de la mandibule - 26/04/08

Doi : 10.1016/j.stomax.2007.05.002 

M. Magremanne [1],

L. Dufrasne [1],

C. Vervaet [1],

P. Daelemans [1],

W. Legrand [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Introduction

Les ostéonécroses maxillomandibulaires sont souvent la conséquence de l'irradiation d'une tumeur cervicofaciale. Il est inhabituel d'en rencontrer en dehors de ce contexte.

Observation

Un patient de 52 ans nous a été adressé pour extractions dentaires. Les suites opératoires ont été marquées par une exposition osseuse progressive de la face externe de la mandibule droite ayant abouti à la perte spontanée d'un volumineux fragment osseux. Le patient n'avait jamais été traité par radiothérapie ni par bisphosphonates, mais on notait une endartériectomie des carotides, un pontage iliofémoral et une dilatation coronaire. Nous avons conclu à un infarctus osseux avec comme facteur aggravant la présence d'une ostéomyélite chronique.

Discussion

Différents facteurs locaux traumatiques ou iatrogènes peuvent amener une interruption de la vascularisation locale. Dans les facteurs généraux, nous retenons que les coagulopathies semblent être un facteur de risque majeur dans la physiopathologie des ostéonécroses. Des comorbidités thérapeutiques peuvent être relevées comme la chimiothérapie, la corticothérapie et l'usage de bisphosphonates. La localisation maxillofaciale des ostéonécroses est relativement rare, bien que cette région soit souvent le siège de traumatismes répétés et d'infection. La symptomatologie est peu spécifique et l'imagerie médicale n'est contributive que tardivement. Les différents traitements, qu'il s'agisse de l'antibiothérapie, des vasodilatateurs, de l'oxygénothérapie hyperbare, du curetage avec avivement des berges s'avèrent décevants.

Abstract

Summary

Introduction

Jaw osteonecrosis is, in most cases, caused by external irradiation. It is otherwise a rare occurrence.

Observation

A 52-year-old patient was referred to this hospital for several tooth extractions. In the procedure follow-up, the external aspect of the mandible was more and more exposed. This led to the spontaneous loss of a voluminous bone fragment. The patient had never undergone radiotherapy or a course of bisphosphonates but had a long-term cardio-vascular history. He had undergone endarterectomy of both carotids, an ilio-femoral by-pass, and a coronary dilatation. The diagnosis of bone infarction on a chronic osteomyelitis was made.

Discussion

Blood coagulation disorders are responsible for most cases of bone infarction. Other risk factors include local trauma, chemotherapy, corticoids, and bisphosphonates. Necrosis of the jawbones is rare even though these are prone to trauma and infections. Symptoms are not specific and imaging is contributive late in the evolution. The results of medical treatment (antibiotherapy, vasodilators, and hyperbaric oxygenotherapy) and surgical debridement are very inconsistent.


Mots clés : Ostéonécrose , Ostéomyélite , Mandibule

Keywords: Osteonecrosis , Osteomyelitis , Mandible


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 108 - N° 6

P. 539-542 - décembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rhabdomyosarcome alvéolaire de la glande parotide
  • A. Elboukhari, N. Errami, B. Hemmaoui, K. Nadour, Y. Darouassi, A. Zohair, B. Azendour, A. Abrouq, A. Albouzidi
| Article suivant Article suivant
  • Abcès rétropharyngés révélant un mal de Pott cervical
  • A. Benhammou, R. Bencheikh, M.-A. Benbouzid, M. Boulaich, L. Essakali, M. Kzadri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.