Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypoglycémie et hyperglycémie néonatale - 03/06/22

[4-002-N-45]  - Doi : 10.1016/S1637-5017(22)43224-8 
D. Mitanchez a, b  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de néonatologie, Bâtiment B4, Hôpital Bretonneau, CHRU de Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37044 Tours cedex 9, France 
b Sorbonne université, Inserm, UMR_S 938 Centre de recherche Saint-Antoine, 75012 Paris, France 

Résumé

La régulation de la glycémie à la naissance implique les mécanismes d'adaptation à la vie extra-utérine. Différentes voies métaboliques sont mises en jeu sous l'effet de l'augmentation des hormones de la contre-régulation. La glycémie du nouveau-né résulte d'un équilibre entre la production hépatique de glucose (par glycogénolyse, puis néoglucogenèse), la consommation tissulaire de glucose et les apports exogènes. Cet équilibre peut être altéré durant la phase transitionnelle dans des situations prévisibles exposant au risque d'hypoglycémie et qui doivent être anticipées par des mesures mises en place dès la naissance. Trois types de situations sont identifiés : des réserves en glucides et en graisses insuffisantes (prématurité, retard de croissance), une demande énergétique tissulaire augmentée (situations de stress néonatal) ou un hyperinsulinisme persistant qui empêche l'action des hormones de la contre-régulation (nouveau-né de mère diabétique). Des niveaux d'interventions raisonnés et des objectifs thérapeutiques ont été définis en fonction de la situation clinique du nouveau-né. L'intervention thérapeutique dépend de ces deux éléments. Des maladies constitutionnelles peuvent se manifester dès la période transitionnelle par des hypoglycémies et vont persister au-delà. Il s'agit essentiellement de déficits hormonaux, de l'hyperinsulinisme primaire et de déficits enzymatiques dans l'une des voies métaboliques nécessaires au contrôle de la glycémie. Le nouveau-né peut aussi présenter une hyperglycémie néonatale. La situation la plus fréquente en dehors des situations d'iatrogénie ou d'infection sévère est l'hyperglycémie idiopathique du prématuré. Le diabète néonatal est une cause très rare. L'hyperglycémie du prématuré résulte en partie d'un défaut de maturation de la pro-insuline en insuline et d'une résistance à l'insuline. Cela justifie de l'utilisation de l'insuline par voie intraveineuse dans cette situation, associée à des mesures nutritionnelles adaptées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hypoglycémie, Hyperglycémie, Phase transitionnelle, Insuline, Prématuré


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pathologie neurologique liée à la prématurité
  • C. Grosse, U. Simeoni
| Article suivant Article suivant
  • Pathologies digestives et nutrition
  • V. Millet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.