Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Animaux venimeux terrestres - 08/06/22

[16-078-A-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7856(22)45919-8 
D. Boels a, , J.A. Vaucel b, G. Leroux c, L. de Haro d
a Unité SPIn, Service de santé publique, CHU de Nantes, Nantes, France 
b Centre antipoison de Bordeaux, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 
c Centre antipoison Grand-Ouest, CHU d'Angers, Angers, France 
d Centre antipoison de Marseille, Hôpital Sainte-Marguerite, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les animaux venimeux produisent un venin généralement injecté par un appareil venimeux lors de morsures ou de piqûres. Plusieurs groupes de vertébrés ou d'arthropodes sont capables de provoquer chez l'homme des envenimations graves avec parfois une mise en jeu du pronostic vital. Si les hyménoptères sont responsables du plus grand nombre d'envenimations, les serpents et les scorpions sont à l'origine d'un haut niveau de morbidité/mortalité dans plusieurs pays tropicaux, avec des espèces induisant des envenimations aux tableaux cliniques complexes et avec des difficultés thérapeutiques (désaccords sur l'usage des antivenins, place de la chirurgie, des antibiotiques, de la prise en charge en soins intensifs, etc.). Ces difficultés thérapeutiques et les moyens que supposent ces thérapeutiques expliquent pourquoi serpents et scorpions représentent dans de larges zones géographiques (Asie du Sud, Afrique, Amérique latine) un véritable problème de santé publique. Plusieurs espèces d'araignées, de myriapodes ou de chenilles peuvent aussi injecter leur venin avec parfois pour conséquence des symptômes systémiques graves. Ces espèces doivent aussi être considérées comme des animaux venimeux terrestres potentiellement dangereux. Les différents tableaux cliniques lors de l'exposition à des venins dans les biotopes terrestres sont présentés dans le but d'évaluer les répercussions de cette fonction venimeuse sur la santé humaine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Serpent, Scorpion, Araignée, Hyménoptère, Envenimation, Antivenin


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Intoxications par les champignons : syndromes mineurs
  • P. Saviuc, F. Flesch, V. Danel
| Article suivant Article suivant
  • Animaux aquatiques dangereux et toxicologie marine
  • L. de Haro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.