Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Médicaments par voie orale contenant de l’alcool : faut-il être vigilant ? - 11/06/22

Oral drugs containing alcohol: Should we be careful?

Doi : 10.1016/j.therap.2022.05.003 
Elodie Cuvelier a, , Cristi Gutium b, Johana Béné c, Héloïse Henry a, Aurélie Aquizerate d, Damien Lannoy a, Gaétan Kosmalski e, Sophie Gautier c, Pascal Odou a, Olivier Cottencin f, Nicolas Simon a
a Université de. Lille, CHU Lille, ULR 7365 - GRITA - Groupe de recherche sur les formes injectables et les technologies associées, 59000 Lille, France 
b Université de Lille, CHU Lille, institut de pharmacie, 59000 Lille, France 
c Université de Lille, CHU Lille, Inserm U1171, centre régional de pharmacovigilance, 59000 Lille, France 
d Université de Nantes, CHU Nantes, centre d’évaluation et d’information sur la pharmacodépendance-addictovigilance, 44093 Nantes, France 
e CH Luneville, institut de pharmacie, 54300 Luneville, France 
f Université de Lille, CHU Lille, service de troubles du comportement alimentaire, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant. Pharmacie centrale du CHU de Lille, rue Philippe-Marache, 59000 Lille, France.Pharmacie centrale du CHU de Lillerue Philippe MaracheLille59000France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 11 June 2022

Résumé

L’éthanol est un excipient à effet notoire dont la présence est réglementée car il peut causer des effets indésirables, et notamment l’apparition de mésusage. Afin de sensibiliser à ce risque, cette étude a recherché les médicaments destinés à la voie orale contenant de l’éthanol en tant qu’excipient depuis la base de données Thériaque®. Les médicaments commercialisés engendrant une prise unitaire d’éthanol >0,1g ont été identifiés et analysés, en fonction de la posologie maximale unitaire et journalière recommandée par le fabricant. Cette recherche met en évidence 106/8532 spécialités orales contenant de l’éthanol (1,2 %) : 2 à une dose journalière >13g et la majorité (57/106 ; 54 %) à une dose journalière <1g. Ce sont principalement des solutions buvables (97/106 ; 91 %) de phytothérapie (45/97 ; 46 %). La classe thérapeutique la plus fréquemment retrouvée et celle des antitussifs (12/106 ; 11 %). La majorité des médicaments sont en vente libre en pharmacie d’officine (56/106 ; 53 %). Au total, 106 spécialités peuvent être associées à un risque de mésusage et engendrer une exposition néfaste chez des populations particulières comme l’enfant et la femme enceinte. Une vigilance et une surveillance adaptée sont nécessaires pour ces traitements (surtout ceux non listés), et leur substitution doit être privilégiée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Ethanol is an excipient with known effect whose presence is regulated because it can cause adverse effects, notably a misuse. In order to raise awareness of this risk, this study searched all oral drugs with ethanol as an excipient from the Theriaque® database. All drugs marketed in France with a unit dose ethanol intake of 0.1g or more were identified and analyzed, according to the maximum unit and daily dosage recommended by the manufacturer. This research revealed 106 pharmaceutical specialties responsible for a unit intake of ethanol of 0.1g or more among the 8532 oral drugs containing ethanol (1.2 %): 2 at a daily dose >13g and the majority (57/106; 54 %) at a daily dose <1g. These are mainly oral solutions (97/106; 91 %) of phytotherapy (45/97; 46 %). The most frequently found therapeutic class was antitussive (12/106; 11 %). The majority of drugs are over-the-counter medication (56/106; 53 %). Overall, 106 drugs on the French market can be associated with a risk of misuse and cause adverse effects in vulnerable populations such as children and pregnant women. Vigilance and appropriate monitoring is required for these drugs (especially those over-the-counter ones), and their substitution should be preferred if possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ethanol, Alcool, Mésusage de médicament, Dépendance, Effets indésirables, Troubles liés à l’abus d’alcool

Keywords : Ethanol, Alcohols, Drug misuse, Behavior addictive, Adverse effects, Alcohol-related disorders


Plan


© 2022  Société française de pharmacologie et de thérapeutique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.