Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le care pour rendre compte des formes d’engagement bénévole dans la lutte contre la maltraitance envers les aînés - 14/06/22

Care to understand volunteering practice to counter elder abuse

Doi : 10.1016/j.etiqe.2021.11.003 
M. Crevier a, , M. Beaulieu b, F. Le Borgne-Uguen c
a Gérontologie, Université de Sherbrooke, Québec J1H 4C4, Canada 
b Centre de recherche sur le vieillissement, Université de Sherbrooke, 1036, rue Belvédère Sud, Sherbrooke, Québec J1H 4C4, Canada 
c Université de Bretagne Occidentale, Bretagne, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L’approche politique du care permet de rendre compte de pratiques qui constituent une réponse morale aux situations de vulnérabilité des individus. Le bénévolat, dans la lutte contre la maltraitance, représente une voie pertinente pour comprendre l’interdépendance et la reconnaissance, deux processus centraux des pratiques de care, dont les aînés, et les bénévoles font l’expérience. Cet article présente les résultats d’une étude qui a saisi en quoi le care peut permettre de comprendre l’action bénévole dans la lutte contre la maltraitance envers les aînés. S’appuyant sur la phénoménologie herméneutique, cette recherche qualitative a recueilli le point de vue de deux types d’acteurs, celui des bénévoles d’une part, et celui des coordonnateurs d’organismes dédiés à la lutte contre la maltraitance, d’autre part. L’analyse permet de dégager quatre formes différentes d’articulation entre interdépendance et reconnaissance, qui correspondent à des variations de l’engagement bénévole : (1) L’interdépendance citoyenne articulée à une reconnaissance matérielle, (2) l’interdépendance citoyenne fondée sur la visée de reconnaissance du statut professionnel antérieur, (3) l’interdépendance à distance associée à la recherche d’une reconnaissance matérielle, (4) l’interdépendance à distance marquée par la reconnaissance du statut professionnel passé. La prise en compte de ces idéaux-types est primordiale pour renouveler les pratiques de recrutement des bénévoles se voulant plus inclusives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The political theory of care allows us to assess practices inducing a moral response to people's vulnerability situations. Volunteering for the fight against elder abuse is an interesting avenue to understand the interdependency between the elderly and the volunteers as well as to recognise the latter's practice: two central notions of care. This article presents the results of a doctoral research aiming to seize how the care can allow us to understand volunteer action in the fight against elder abuse. Using a hermeneutical phenomenology approach, this qualitative study has gathered the perspectives of two types of actors: on one hand, the volunteers and on the other hand, the coordinators of organizations fighting against elder abuse. The analysis enables to draw out four forms types’ differentiating links between interdependence and recognition that correspond to variations in volunteering: (1) Civic interdependence linked to a material recognition; (2) Civic interdependence based on an outlook on previous professional status; (3) Distant interdependence linked to seeking material recognition; (4) Distant interdependence linked to an outlook on previous professional status. Those forms types are important to account to achieve some adaptation in the recruiting process of volunteers and organisational methods for this type of association.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Care, Vulnérabilité, Action bénévole, Participation sociale, Maltraitance

Keywords : Care, Vulnerability, Volunteering, Social participation, Elder abuse and neglect


Plan


 Recherche financée par une bourse doctorale du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 2

P. 97-104 - juin 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Penser le lieu de vie malgré la COVID-19 : ce qu’habiter en Ephad veut dire à l’aune d’une éthique de la socialité
  • C. Donnart, C. Hazif-Thomas
| Article suivant Article suivant
  • Construing the psychological and ethical dilemmas faced by a stem cell donor sibling
  • M. Raturi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.