Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Physiologie et physiopathologie du mucus des voies aériennes - 15/06/22

[6-000-A-67]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(22)50535-6 
K. Valette a, b, F. Mankouri a, b, D. Gras a,
a Aix-Marseille université, Inserm, INRAE, C2VN, 27, boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 
b AP-HM, hôpital Nord, clinique des bronches, allergie et sommeil, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Le mucus des voies aériennes constitue une interface physiologique et protectrice essentielle entre l'hôte et l'environnement, en agissant comme une barrière immunitaire non spécifique vis-à-vis des pathogènes pénétrant les voies respiratoires. Il est formé d'un gel aqueux contenant diverses protéines dont les mucines, des sels, des lipides ainsi que des débris cellulaires. Son élimination, grâce au battement ciliaire via un transport rétrograde à la surface de l'épithélium, appelée clairance mucociliaire, est nécessaire au maintien de l'homéostasie bronchopulmonaire. Une rupture dans l'équilibre de la composition du mucus, en altérant ses propriétés viscoélastiques, va conduire à un dysfonctionnement du processus de clairance mucociliaire. Ce dysfonctionnement constitue une caractéristique physiopathologique centrale partagée par plusieurs maladies chroniques des voies aériennes telles que l'asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive, la mucoviscidose et les bronchectasies de façon plus générale. Cliniquement, ce dysfonctionnement se traduit, entre autres, par une stase de mucus visible en tomodensitométrie et/ou une hypersécrétion bronchique ainsi que par une obstruction bronchique, regroupant ainsi ces maladies sous le nom de maladie muco-obstructives. Différents traitements, pharmacologiques ou non, ciblent de manière directe ou indirecte le mucus des voies aériennes et/ou sa clairance, et ainsi permettent une amélioration du contrôle des maladies muco-obstructives. Cependant, à l'instar de la mucoviscidose, une meilleure compréhension des mécanismes physiopathologiques impliquant le mucus et sa place dans la pathogenèse exacte de ces maladies reste nécessaire afin de pouvoir améliorer leur prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Mucus, Clairance mucociliaire, Maladie muco-obstructive, Bouchon muqueux, Rhéologie, Mucoviscidose, Bronchectasies, Bronchite chronique


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Malformations de l'appareil respiratoire observées chez l'adulte
  • A. Legras, S. Bennani, F. Le Pimpec Barthes, M. Riquet
| Article suivant Article suivant
  • Physiologie respiratoire
  • B. Degano

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.