Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Préférences des femmes pour une réduction de l'hospitalisation après chirurgie conservatrice pour tumeur mammaire : faisabilité, profil et satisfaction des patientes - 01/01/03

S.  Arnaud a * ,  G.  Houvenaeghel b ,  C.  Julian-Reynier a ,  C.  Protière ac ,  J.P.  Moatti a *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude . - Nos objectifs étaient de tester la faisabilité d'une réduction de l'hospitalisation après chirurgie mammaire conservatrice pour tumeur en proposant le choix de la durée de séjour aux femmes, d'identifier les facteurs associés à un séjour court (inférieur à 48 h) par rapport à un séjour conventionnel et de confronter la satisfaction et l'anxiété des 2 groupes.

Matériel et méthodes . - Les patientes ont déterminé leur choix en postopératoire immédiat puis rempli un auto-questionnaire comportant des mesures de douleur, anxiété et satisfaction. Parallèlement, des données cliniques ont été recueillies concernant les événements péri-opératoires.

Résultats . - Le séjour hospitalier a été court pour 114 femmes (75,5 %) et conventionnel pour 37 femmes (24,5 %). La durée de séjour était liée au niveau d'étude (p = 0,021), à l'état général (score ASA) (p = 0,003), à la douleur mammaire du côté opéré (p = 0,001), au nombre de drains opératoires (p = 0,005), au caractère cancéreux (p = 0,001) et à la satisfaction concernant l'hospitalisation (p = 0,022). La morbidité postchirurgicale n'a pas été significativement différente entre les deux groupes, hormis une lymphorrhée prolongée plus fréquente dans le groupe « séjour conventionnel ».

Conclusion. - Un séjour court après chirurgie mammaire conservatrice a été largement choisi par les femmes et réalisable en routine sans complication majeure. La faveur des patientes pour une réduction du séjour hospitalier est réelle et la satisfaction élevée mais celle-ci peut être encore améliorée en organisant la continuité des soins hôpital-domicile, accompagnée de l'évaluation de la satisfaction des bénéficiaires.

Mots clés  : Hospitalisation courte ; Chirurgie du sein ; Cancer ; Choix ; Satisfaction.

Abstract

Purpose. - Ours aims were to assess the feasibility of short stay after conservative breast surgery when giving the choice to women, to identify women characteristics associated to short (less than 48 hours) or conventional stay and to confront satisfaction and anxiety of the two groups.

Methods. - Women were able to choice the length of stay immediately after surgery. Afterwards they completed a questionnaire measuring pain, anxiety and satisfaction. Clinical data concerning surgery were also collected.

Results. - The hospital stay was short for 114 women (75.5%) and conventional for 37 women (24.5%). Length of stay was related to education level (P = 0,021), general health status (ASA score) (P = 0,003), breast pain (P = 0,001), the number of wound drains (P = 0,005), cancer (P = 0,001) and satisfaction about hospitalisation (P = 0,022). Post-surgical morbidity was similar between groups, except prolonged axillary drainage more frequent in conventional stay group.

Conclusion. - Women often chose a short stay after breast conservative surgery. This procedure is feasible routinely without heavy complication. Women preference for a short stay is real and could be improved by a better organisation, which ensure the continuity of care between hospital and home, with satisfaction assessment.

Mots clés  : Length of stay ; Early discharge ; Breast surgery ; Cancer ; Decision-making.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 128 - N° 1

P. 26-33 - février 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Destruction de parenchyme hépatique par ultrasons focalisés
  • B.M.H. Gignoux, J.Y. Scoazec, L. Curiel, C. Beziat, J.Y. Chapelon
| Article suivant Article suivant
  • Endométriose vésicale ou urétérale, symptomatique : à propos de 8 cas et revue de la littérature
  • O. Acker, Y. Robert, F. Carpentier, D. Vinatier, M. Cosson

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.