Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact positif de la vidéo chirurgicale dans la formation des internes en chirurgie de reconstruction cutanée de la face : analyse SQUIRE - 23/06/22

Doi : 10.1016/j.aforl.2022.04.004 
L. Morin a, , F. Couineau b, E. Begon c, A. Walter c, B. Faucon a, K. Al Tabaa a
a Service d’ORL, hôpital René-Dubos, Pontoise, France 
b Service d’ORL, hôpital Foch, Suresnes, France 
c Service de dermatologie, hôpital René-Dubos, Pontoise, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 23 June 2022

Résumé

Objectifs

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’impact des vidéos de formation chirurgicale des internes en chirurgie de reconstruction cutanée du visage.

Matériel et méthodes

Cet essai randomisé conduit en France, intervenait auprès d’internes en chirurgie de la tête et du cou. Un site internet était réalisé contenant des vidéos de formation en chirurgie de reconstruction cutanée de la face. Les internes sélectionnés étaient accueillis à l’école de Chirurgie de Paris pour réaliser des dissections de lambeaux cutanés de la face. Ils étaient randomisés en deux groupes, certains avaient reçu avant la dissection un cours classique, d’autres avaient reçu un cours classique et une vidéo du lambeau à réaliser (groupe « pas de vidéo » ou « vidéo »). Chaque interne réalisait 4 lambeaux du visage et était noté en aveugle pendant la dissection. L’objectif principal de l’étude correspondait à noter une différence entre les deux groupes à l’aide de la note sur 15. La rédaction de cet article respectait les critères SQUIRE-EDU (Standards for QUality Improvement Reporting Excellence in Education).

Résultats

L’étude incluait 18 internes. Les notes sur 15 dans le groupe « vidéo » étaient significativement plus élevées que dans le groupe « pas de vidéo » (6 [4 : 9] vs 10 [9 : 12] ; p<0,001). Cette différence était retrouvée pour les objectifs secondaires : les internes qui n’avaient pas visualisé la vidéo du lambeau avant dissection avaient plus demandé d’aides que les autres (3 [2 : 4] vs 1 [1 : 2] p<0,001). Les analyses en sous-groupe concernant l’année d’étude de l’interne ou les 4 lambeaux manquaient de puissance pour montrer des résultats significatifs.

Conclusion

Les vidéos semblaient améliorer les performances des internes en chirurgie lors de dissections. Ces résultats étaient cependant difficilement transposables à des conditions cliniques réelles. Ils devraient être validés par une étude plus large et évaluant les performances des internes lors d’interventions chirurgicales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Vidéos, Formation, Chirurgie cutanée de la face


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.