Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La découverte de l’insuline - 23/06/22

Doi : 10.1016/j.pharma.2022.04.004 
F. Chast
 Hôpital Necker–Enfants malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 23 June 2022

Résumé

Points essentiels

L’insuline a été découverte à Toronto (Canada) par une équipe de chercheurs peu familiers de la physiologie pancréatique.
Les premiers essais réalisés chez des patients ont été consécutifs à une évaluation très sommaire de la préparation sur des animaux de laboratoire.
L’efficacité spectaculaire de l’insuline a valu à l’équipe canadienne le Prix Nobel de Médecine, un an après leur découverte.
La recherche galénique et biopharmaceutique a permis d’améliorer la qualité des préparations et la recherche clinique les modalités de leur injection.
Cent ans après sa découverte l’insuline reste le médicament majeur des malades atteints de diabète en particulier, en cas de diabète de type I.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les premiers bénéfices thérapeutiques de l’insuline ont été enregistrés après l’injection d’un extrait pancréatique, effectuée le 23 janvier 1922 à Toronto chez un adolescent de 14 ans. Jusqu’alors, le diabète de type I était toujours mortel, en quelques semaines ou quelques mois, l’issue fatale n’étant retardée qu’au prix d’un régime hypocalorique draconien. Pendant les décennies précédentes, on avait mis le doigt sur l’importance du pancréas dans la survenue du diabète, mais toutes les tentatives d’utilisation d’un extrait pancréatique avaient échoué. C’est avec l’objectif de « neutraliser » les effets destructeurs du suc pancréatique (protéolytique) que l’isolement de l’insuline a été effectué par une équipe de recherche totalement improbable, puisqu’elle était dirigée par un chirurgien orthopédiste, Frederick Banting et un stagiaire de 22 ans, Charles Best. Leurs travaux ont été réalisés dans le laboratoire universitaire de physiologie de John Macleod et leur aboutissement fut rendu possible grâce aux compétences de James Collip qui purifia la préparation d’insuline. La réalité scientifique nous invite à souligner que les travaux de Banting, fondés sur une hypothèse fausse, conduisirent, quand même, à une découverte historique. Très vite reconnue comme d’une importance majeure pour la médecine, la découverte fut saluée par l’attribution du Prix Nobel en 1923. Depuis, cent ans, l’insuline n’a cessé d’être un médicament incontournable pour des dizaines de millions de malades dans le monde, mais elle a aussi été un moteur pour la recherche scientifique : innovation en pharmacie galénique et biopharmacie, en chimie fondamentale comme sujet d’étude de la structure, de l’analyse et de la synthèse des protéines, enfin, comme moteur du développement des biotechnologies, puisque l’insuline fut le premier médicament préparé par la technique de l’ADN recombinant, mis sur le marché en 1982.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The first therapeutic benefits of insulin were recorded after the injection of pancreatic extract, given on January 23, 1922 in Toronto to a 14-year-old teenager. Until then, type I diabetes was always fatal, within weeks or months; the fatal outcome being delayed only at the cost of a drastic low-calorie diet. In previous decades, the importance of the pancreas in the development of diabetes had been pointed out, but all attempts to use a pancreatic extract had failed. It is with the objective of “neutralizing” the destructive effects of pancreatic juice (proteolytic) that the isolation of insulin was carried out by a research team which was totally improbable since it was headed by an orthopedic surgeon, Frederick Banting and a 22-year-old stagiaire, Charles Best. Their work was carried out in the university physiology laboratory of John Macleod and their outcome was made possible thanks to the skills of James Collip who purified the insulin preparation. Scientific reality invites us to emphasize that, Banting works, based on a wrong hypothesis, drew towards an historical discovery. Very quickly recognized as of major importance for medicine, the discovery was greeted by the attribution of the Nobel Prize in 1923. For a hundred years, insulin has not ceased to be an essential drug for tens of millions of patients in the world, but it has been a motor for scientific research: innovation in galenic pharmacy and biopharmacy, in fundamental chemistry as a subject for the study of the structure, analysis and synthesis of proteins, and finally, as a motor for the development of biotechnologies, since insulin was the first drug prepared by DNA-recombinant technology, and marketed in 1982.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Banting Frederick, Best Charles, Collip James, Insuline, Macleod John, Pancréas, Toronto (Canada)

Keywords : Banting Frederick, Best Charles, Collip James, Insulin, Macleod John, Pancreas, Toronto (Canada)


Plan


© 2022  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.