Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôle des pharmaciens d’officine dans les protocoles des maisons de santé pluriprofessionnelles en 2020 : étude descriptive transversale multi-méthodes - 23/06/22

Roles of pharmacists in multidisciplinary protocols of medical homes in 2020: A multi-methods cross-sectional descriptive study

Doi : 10.1016/j.pharma.2022.04.005 
T. Le Corre, J.-P. Fournier
 Département de médecine générale, faculté de médecine, université de Nantes, Nantes, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 23 June 2022

Résumé

Points essentiels

Plus de la moitié des MSP intégrait un pharmacien d’officine en 2020
Une MSP sur cinq présentait un protocole de collaboration entre MG et pharmacien.
Le pharmacien avait trois rôles dans ces protocoles : identification de la population cible, éducation et information thérapeutique, et nouvelles missions.
Le déploiement des protocoles diffèrait des documents initiaux.
Les contraintes administratives, la faible rentabilité et le manque de temps freinaient le développement des protocoles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Décrire et analyser les rôles des pharmaciens d’officine dans les protocoles pluriprofessionnels des Maisons de Santé Pluriprofessionelles (MSP).

Méthodes

Étude multi-méthodes associant : (i) une étude descriptive transversale recensant les MSP intégrant un pharmacien d’officine en Loire-Atlantique et en Vendée en 2020, (ii) une analyse des rôles du pharmacien d’officine au sein des protocoles de ces MSP, (iii) une étude qualitative par entretiens semi-dirigés avec les pharmaciens d’officine participant à ces protocoles.

Résultats

Parmi les 40 MSP de Loire-Atlantique et Vendée en 2020, 22 (55 %) intégraient un pharmacien d’officine et 8 (20 %) rapportaient au moins un protocole entre médecin généraliste et pharmacien d’officine. Trois rôles du pharmacien d’officine ont été identifiés : l’identification d’une population cible en fonction des critères d’inclusion des protocoles, le conseil et l’éducation, et les nouvelles missions du pharmacien d’officine. Les entretiens réalisés ont mis en évidence un écart entre les actions énoncées dans les protocoles et les actions réalisées auprès du patient.

Conclusion

Il existe de nombreux freins à l’implication des pharmaciens d’officine dans les protocoles : difficultés administratives conséquentes, faible rentabilité financière, manque de temps, voire défiance persistante entre médecins généralistes et pharmaciens d’officine. Malgré ces freins, les pharmaciens expérimentent des améliorations dans la communication entre professionnels et leurs conditions d’exercice.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To describe and analyze the roles of pharmacists in the multi-disciplinary protocols of French medical homes (MHs).

Methods

Multi-methods study combining: (i) a descriptive cross-sectional study identifying the MHs with active pharmacists in Loire-Atlantique and Vendée in 2020, (ii) an analysis of the roles of the pharmacists within the multi-disciplinary protocols of these MHs, (iii) a qualitative study by semi-directed interviews with the pharmacists participating in these protocols.

Results

Among the 40 MHs in Loire-Atlantique and Vendée in 2020, 22 (55%) included a pharmacist and 8 (20%) reported at least one protocol between GPs and pharmacists. Three roles of the pharmacist were identified: identification of a target population according to the inclusion criteria of the protocols, counseling and education, and new missions of the pharmacist. The interviews carried out highlighted a gap between the actions stated in the protocols and the actions carried out with the patient.

Conclusion

There are many barriers to the involvement of pharmacists in the protocols: significant administrative difficulties, low financial profitability, lack of time, and even persistent mistrust between general practitioners and pharmacists. Despite these barriers, pharmacists experience improvements in communication between professionals and in their practice conditions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Comportement coopératif, Soins de santé primaires, Pharmaciens

Keywords : Cooperative behavior, Primary health care, Pharmacists


Plan


© 2022  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.