Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’impact du COVID-19 en chirurgie de la main : étude comparative rétrospective française dans des centres SOS main COVID-19 et non COVID-19 - 23/06/22

The impact of COVID-19 on hand surgery: A French retrospective comparative study in COVID-19 and non-COVID-19 hand trauma centers

Doi : 10.1016/j.rcot.2021.10.015 
Inès Regas a, b, c, , Marine Pichonnat a, b, c, Isabelle Pluvy a, b, c, Laurent Obert a, b, c, Philippe Bellemère d, Camilo Chaves d, François Loisel a, b, c
a Service d’orthopédie, de traumatologie, de chirurgie plastique, reconstructrice et assistance main, CHU de Besançon, 3 boulevard Alexandre Fleming, 25030 Besançon, France 
b Université de Bourgogne Franche-Comté, Sciences médicales et pharmaceutiques, 19, rue Ambroise Paré, 25030 Besançon, France 
c Nanomédecine, imagerie, thérapeutique-EA 4662, Université de Bourgogne Franche-Comté, Sciences médicales et pharmaceutiques, 19, rue Ambroise Paré, 25030 Besançon, France 
d Institut de la Main Nantes Atlantique, boulevard Charles-Gautier, 44800 Saint Herblain, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 23 June 2022

Résumé

Introduction

En 2020, la pandémie a divisé la France en zone COVID-19 et non COVID-19. L’objectif principal de notre étude était de comparer la variabilité de l’activité chirurgicale et de consultation de 2 centres SOS main entre la période de pandémie et hors pandémie. Les objectifs secondaires étaient d’identifier les patients à risque afin de développer des moyens de prévention en traumatologie de la main.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective bi-centrique à visée épidémiologique sur les admissions aux urgences traumatologiques pendant le premier confinement français. Les données ont été comparées à la même période en 2019 (groupe contrôle). 2055 patients ont consulté pour un traumatisme de la main ou du poignet.

Résultats

En 2020, l’activité des centres SOS main a diminué de 35 % en zone COVID-19 contre 24 % en zone non COVID-19 par rapport à la même période en 2019 (p<0,0001 IC95 6,5–15,6). En comparant 2019 et 2020, l’incidence des plaies a augmenté en zone COVID-19 (58 % vs 78 % p<0,0001) et diminué en zone non COVID-19 (55 % vs 50 % p<0,0001). Les plaies complexes (16 % vs 35 % p<0,0001 et 15 % vs 17 % p<0,0001) et les fractures ouvertes (8 % vs 14 % p 0,019 et 4,5 % vs 5,3 % p<0,0001) ont augmenté dans les 2 zones pendant la pandémie. Le taux d’hommes travailleurs non manuels blessés lors d’accidents de la vie courante (76 % vs 36 % p<0,0001) est majoré toute zone confondue.

Conclusion

Les traumatismes de la main et du poignet sont moins fréquents mais plus graves pendant la pandémie comparativement à la même période en 2019. En encourageant la population à être consciente des risques et des moyens pour les éviter, comme une meilleure information et le respect de consignes de sécurité, nous pourrions minimiser ces risques. Ces données peuvent être utiles à la planification de stratégies de prévention pour de futurs confinements.

Niveau de preuve

III ; étude cas contrôle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie de la main, COVID-19, Epidémiologie, Plaies, SOS main, Urgences,


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics &Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.