Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lichen scléreux génital masculin : étude de suivi - 28/04/08

Doi : AD-11-1999-126-11-0151-9638-101019-ART5 

M.-L. Bouyssou-Gauthier [1],

S. Boulinguez [1],

J.-P. Dumas [2],

C. Bedane [1],

J.M. Bonnetblanc [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

L'objet de ce travail était d'étudier l'évolution à long terme de malades atteints de lichen scléreux masculins.

Malades et méthodes

Nous avons revu 16 malades suivis au centre hospitalier entre 1982 et janvier 1997, pour un lichen scléreux génital, confirmé par un examen histologique. Pour chacun, nous avons recueilli l'âge de début de la maladie, la durée d'évolution, l'existence d'un facteur déclenchant, la localisation initiale, les symptômes, le traitement reçu et l'efficacité de celui-ci jugé sur l'évolution du lichen scléreux.

Résultats

La moyenne d'âge au moment du diagnostic était de 52 ans. La localisation initiale était préputiale dans 6 cas, localisée au prépuce distal et au gland dans 3 cas. Il existait une atteinte concomitante du gland et du sillon balano-préputial dans 6 cas. Dans un seul cas, l'atteinte du gland était isolée. Six malades ont eu une posthectomie, un malade une plastie dorsale du prépuce. Les 9 autres malades ont reçu un traitement médical par application locale de dermocorticoïdes et/ou d'androgènes. Un malade parmi les 16 était décédé avant l'évaluation. Parmi les 9 malades ayant reçu le traitement médical, 7 avaient toujours un lichen scléreux, 1 avait développé un carcinome épidermoïde de la verge et 1 était guéri. Parmi les 6 traités chirurgicalement, 5 étaient guéris et 1 avait une persistance des lésions. L'étude de l'évolution du lichen scléreux en fonction de la localisation initiale montrait que 7 des 8 malades ayant une atteinte du prépuce (isolée ou associée à une atteinte du gland) ont guéri, alors que les 7 malades ayant une atteinte du sillon balano-préputial (isolée ou associée à une atteinte du gland) ou du gland isolé avaient toujours un lichen scléreux. L'analyse statistique réalisée à l'aide du test non paramétrique de Fischer montrait que l'atteinte préputiale avait plus de chance de guérir que l'atteinte du sillon balano-préputial (p = 0,001) et que le traitement chirurgical était plus efficace que le traitement médical (p = 0,04).

Discussion

Notre étude comportant un petit nombre de malades permet de dégager 2 points : l'atteinte préputiale du lichen scléreux guérit mieux que l'atteinte du sillon balano-préputial, et le traitement médical est partiellement efficace dans l'atteinte du sillon balano-préputial. Un malade a développé un carcinome épidermoïde de la verge. Si ce risque reste mal évalué, il paraît souhaitable de rechercher le traitement le plus efficace du lichen scléreux.

Abstract

Penile lichen sclerosus et atrophicus: follow-up study.

Introduction

The aim of this work was to study the long-term course of patients with penile lichen sclerosus and atrophicus.

Patients and methods

We reviewed the files of 16 patients followed at our university center from 1982 to 1997 for pathologically proven penile lichen sclerosus and atrophicus. Age at disease onset, duration of the disease course, presence of a triggering factor, initial localization, signs and symptoms, treatment given and its efficacy were recorded.

Results

Mean age at diagnosis was 52 years. Inaugural prepuce localizations were observed in 6 cases, involving the distal part of the penis and the glan in 3 cases. Concomitant involvement of the glan and the balanopreputial groove were seen in 6 cases. The localization was limited to the glan in one case. Six patients underwent posthectomy and one had dorsal plasty of the prepuce. The 9 other patients were treated medically with topical corticosteroids and/or androgens. One patient had died prior to evaluation. Among the 9 patients given medical treatment, lichen sclerosus persisted in 7, one developed a squamous cell carcinoma of the penis and one was cured. Among the 6 cases of surgical treatment, 5 were cured and 1 had persistent lesions. Considering the initial localization, long-term course showed that 7 of the 8 patients with a prepuce localization (alone or in association with glan involvement) were cured while the 7 patients with a lesion of the balanopreputial groove (alone or in association with glan involvement) or a lesion of the glan alone still had lichen sclerosus and atrophicus. The non parametric Fischer test showed that the chances of cure were better for preputial localizations than for balanopreputial localizations (p = 0.001) and that surgical treatment was more effective than medical treatment.

Discussion

This study of a small number of patients highlighted two points: prepuce localizations of lichen sclerosus and atrophicus cure better than balanopreputial localizations, and that medical treatment is partially effective in balanopreputial localizations. One patient developed squamous cell carcinoma of the penis. As the level of the cancer risk remains unknown, it would be important to provide the most effective treatment in all cases of penis lichen sclerosus and atrophicus.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 11

P. 804 - novembre 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Implication des médecins généralistes dans le suivi des patients opérés de mélanome de stade I
  • M.-L. Bafounta, A. Beauchet, A.-S. Poisson-Salomon, P. Saiag
| Article suivant Article suivant
  • Infection à papillomavirus humains oncogènes à tropisme muqueux et maladie de Bowen acrale
  • V. Pham-Huu, C. Derancourt, C. Clavel, A. Durlach, P. Birembaut, P. Bernard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.