Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Adhésion médicamenteuse en greffe rénale: évaluation, facteurs prédictifs et impact sur l’allo-réactivité humorale - 02/07/22

Medication adherence in renal transplantation: evaluation, predictive factors and impact on humoral alloreactivity

Doi : 10.1016/j.pharma.2022.06.011 
Subashini Vengadessane, docteur en pharmacie 1, , Denis Viglietti, docteur en médecine 2, Hélène Sauvageon, docteur en pharmacie 1, Denis Glotz, professeur en néphrologie 2, Carmen Lefaucheur, professeur en néphrologie 2, Isabelle Madelaine, docteur en pharmacie 1, Laure Deville, docteur en pharmacie 1
1 Service de pharmacie, Hôpital Saint Louis (APHP), 1 avenue Claude Vellefaux, 75010 Paris, France 
2 Service de néphrologie, Hôpital Saint Louis (APHP), 1 avenue Claude Vellefaux, 75010 Paris, France 

Auteur de correspondance: 7, rue Henri de Monthérlant, 60180, NOGENT SUR OISE, France7, rue Henri de MonthérlantNOGENT SUR OISE60180France
Sous presse. Manuscrit accepté. Disponible en ligne depuis le Saturday 02 July 2022

Résumé

Objectifs: Les objectifs de cette étude étaient d’évaluer l’adhésion médicamenteuse au traitement immunosuppresseur chez les patients transplantés rénaux, rechercher les facteurs prédictifs de la non-adhésion médicamenteuse et analyser son impact sur l’apparition des Anticorps Spécifiques dirigés contre le Donneur (ASD) de novo, biomarqueurs de rejet chez les transplantés.

Méthodes: Une étude transversale et monocentrique a été menée pour évaluer l’adhésion médicamenteuse aux immunosuppresseurs par le questionnaire BAASIS (Basel Assessment of Adherence Scale for Immunosuppressives). Des analyses univariées et multivariées ont été réalisées afin de déterminer les facteurs prédictifs de non-adhésion et son rôle dans l’apparition des ASD de novo.

Résultats: Au total 212 patients transplantés rénaux ont répondu au questionnaire BAASIS : 36,3 % étaient non-adhérents à leur traitement immunosuppresseur. L’âge du patient et la prise d’azathioprine étaient des facteurs indépendants, prédictifs de la non-adhésion médicamenteuse et la situation familiale « marié ou en concubinage » était un facteur protecteur en analyse multivariée. La non-adhésion médicamenteuse était associée à l’apparition des ASD de novo en modèle multivarié et elle multipliait par 3 leur risque d’apparition.

Conclusions: Cette étude qui a détecté une proportion importante de patients non-adhérents au traitement immunosuppresseur a mis en évidence des facteurs prédictifs de non-adhésion médicamenteuse et l’association entre non-adhésion et apparition des ASD de novo. En cas de comportement non-adhérent, il est crucial de mettre en place un accompagnement personnalisé des patients dans le cadre d’une démarche pluridisciplinaire d’éducation thérapeutique dans laquelle le pharmacien clinicien a un rôle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives: The aims of this study were to assess medication adherence to immunosuppressive treatment in kidney transplanted patients, to identify predictive factors of medication non-adherence and to analyse its impact on the development of Donor Specific Antibodies (DSA) de novo, biomarkers of rejection in transplant recipients.

Methods: A cross-sectional single-centre study was conducted to assess medication adherence to immunosuppressive treatment with the BAASIS (Basel Assessment of Adherence Scale for Immunosuppressives) self-report questionnaire. Univariate and multivariate analyses were performed to determine non-adherence predictive factors and its role in the development of DSA de novo.

Results: A total of 212 renal transplanted patients completed the BAASIS questionnaire : 36,3 % were non-adherent to their immunosuppressive treatment. Patient’s age and taking azathioprine were independent predictors of non-adherence and "married or living together" family status was a protective factor in the multivariate analysis. Medication non-adherence was associated with DSA de novo development in the multivariate model and it multiplied their risk of development by 3.

Conclusions: This study, which detected a large proportion of patients who did not adhere to immunosuppressive treatment, highlighted non-adherence predictors and showed the association between non-adherence and development of DSA de novo. In case of non-adherent behavior, it is crucial to set up a personalised support for patients with a multidisciplinary approach of therapeutic education, in which the clinical pharmacist has a role.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mot-clés : Transplantation rénale, Adhésion médicamenteuse, Allo-réactivité humorale

Keywords : Renal transplantation, Medication adherence, Humoral alloreactivity



© 2022  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.