Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Foie et voyage - 05/07/22

[7-041-G-20]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(22)46554-5 
P. Rey a,  : Professeur agrégé du Val-de-Grâce, chef de service, L. Gan a : Praticien certifié, C. Prieux-Klotz a : Praticien certifié, F. Dutasta b : Praticien certifié, I. Diallo c : Spécialiste des Hôpitaux des armées
a Service de pathologie digestive, Hôpital d'instruction des Armées Sainte-Anne, BP 600, 83800 Toulon cedex 9, France 
b Service de médecine interne, Hôpital d'instruction des Armées Sainte-Anne, BP 600, 83800 Toulon cedex 9, France 
c Services médicaux, Hôpital principal de Dakar, Hôpital d'instruction des Armées du Sénégal, BP 3006 Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Résumé

La démocratisation des voyages sur tous les continents surexpose à des pathologies connues, voire méconnues, dont le foie peut être un organe cible. L'analyse des données épidémiologiques sur les risques sanitaires liés aux voyages dans la littérature internationale montre que les risques hépatiques ne sont pas les plus fréquents mais sont potentiellement graves (insuffisance hépatique aiguë, hépatites chroniques) et dominés en pratique, mais non exclusivement, par les infections. Des pathologies émergentes ou réémergentes peuvent être propulsées au-devant de la scène. Une évaluation rigoureuse avant le départ en voyage identifie les patients porteurs d'une hépatopathie sévère fibrosante ou suivant un traitement immunosuppresseur ainsi que les conduites à risque (pratiques culinaires et sexuelles, exposition au sang, toxique et vectorielle) qui peuvent compromettre un séjour. Une mise en condition adaptée au contexte épidémioclinique et une consultation sans délai en cas de troubles durant le séjour et au retour limitent les conséquences potentielles des affections hépatiques. L'application du calendrier vaccinal prévient efficacement les infections par les virus des hépatites A et B, la typhoïde, la fièvre jaune dans des pays sélectionnés et la leptospirose en cas de profession exposée. Des vaccins contre l'hépatite E et la dengue sont toujours attendus. Les modalités des vaccinations des patients atteints d'hépatopathies sévères et/ou sous immunosuppresseurs sont identifiées. D'autres recommandations sanitaires aux voyageurs complètent les mesures vaccinales, incluant des mesures hygiénodiététiques, comportementales et de protection antivectorielle, ainsi que des chimioprophylaxies ciblées. Les données de l'anamnèse et de l'examen clinique, la prise en compte de la durée d'incubation des infections et quelques examens biologiques simples, couplés à une échographie abdominale, étayent l'orientation diagnostique. Plusieurs situations cliniques durant le séjour ou au retour justifient une démarche diagnostique et/ou thérapeutique sans délai : premièrement, hépatite cytolytique aiguë le plus souvent en rapport avec une hépatite virale aiguë A et B chez les non-vaccinés, ou une hépatite E, moins fréquemment une hépatite virale C, une arbovirose ou une fièvre hémorragique virale, rarement une invasion parasitaire réalisant une hépatite immunoallergique (schistosomoses, distomatose biliaire) ou une hépatite toxique (drogues, préparations médicinales, sans occulter les médicaments de la chimioprophylaxie antipaludique, les antiparasitaires et les antibiotiques prescrits au cours de la diarrhée du voyageur) ; deuxièmement, cholestase aiguë liée à un obstacle biliaire (distomatose biliaire, ascaridiose biliopancréatique) ou non (fièvre Q, leishmaniose, paludisme, médicaments et toxiques) ; troisièmement, lésion focale hépatique amenant à évoquer un abcès (amœbose, abcès bactériens d'origine biliaire liés à une distomatose hépatique, à une ascaridiose biliopancréatique) ou un kyste hydatique ; et quatrièmement, perturbation chronique des tests hépatiques en rapport avec une hépatite chronique postvirale B ou C, ou témoin d'une granulomatose (schistosomoses, tuberculose, fièvre Q, syphilis, leishmaniose, brucellose).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Foie, Voyage, Infection, Vaccination, Recommandations


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Foie et grossesse
  • Y. Bacq
| Article suivant Article suivant
  • Anomalies congénitales et acquises du système porte
  • F. Pey, C. Bureau, P. Otal, J.-P. Vinel, H. Rousseau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.