Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fondamentaux en échographie pulmonaire du chien et du chat : signes de consolidation pulmonaire par la différenciation poumons « humides » versus « secs » - 13/07/22

[IM 3200]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(22)46348-4 
G.R. Lisciandro a,  : Docteur vétérinaire, diplômé du collège américain des vétérinaires praticiens, diplômé du collège vétérinaire américain des soins intensifs d'urgence, S.C. Lisciandro a, b : Docteur vétérinaire, diplômée du collège vétérinaire américain de médecine interne, médecine interne des animaux de compagnie
a Hill Country veterinary specialists et FASTVet.com, Spicewood, TX, États-Unis 
b Oncura partners, Forth Worth, TX, États-Unis 

Auteur correspondant.

Résumé

Le protocole Veterinary Bedside Lung Ultrasound Exam (Vet BLUE®) désigne un examen échographique pulmonaire réalisé au chevet de l'animal qui permet de différencier en moins de 2 minutes un poumon humide d'un poumon sec chez un animal ayant une affection respiratoire. Peu coûteux, rapide, non invasif et sans irradiation, sa sensibilité surpasse celle de la radiographie et est assez comparable à celle du scanner. Le protocole Vet BLUE® est bien standardisé et permet l'examen bilatéral de quatre vues trans-thoraciques associées à une vue diaphragmaticohépatique (DH), afin de rechercher des signes spécifiques. Ces signes correspondent aux lignes B (absence ou présence, et dans ce cas, comptage et localisation) et aux quatre signes de consolidation. Ainsi, l'absence de ligne B sur toutes les vues permet d'exclure un poumon humide et donc toutes les pathologies liées à un œdème cardiogénique ou non, à une hémorragie, à un épanchement ou à une contusion, traditionnellement longues à diagnostiquer. La présence de lignes B définit un poumon humide. Leur localisation (déclives ou non), ainsi que leur nombre (processus de comptage spécifique au protocole Vet BLUE®), permettent d'affiner le diagnostic et la sévérité du processus. Ainsi, le protocole Vet BLUE® permet d'obtenir rapidement un diagnostic de travail chez un animal en difficulté respiratoire. Il peut être également réalisé pour le suivi d'un malade (amélioration, statu quo, aggravation) et l'établissement du stade de sévérité. Ainsi, un poumon humide évolue par une consolidation plus ou moins sévère déterminée par les quatre signes suivants de consolidation : signe de la fractale (bronchogramme aérique), du poumon tissulaire (hépatisation), du poumon nodulaire (masse) et consolidation triangulaire (embolie pulmonaire). Il permet enfin le dépistage de métastases pulmonaires. Le protocole Global FAST® (Focused Assessment With Sonography For Trauma) (association des protocoles Vet BLUE®, AFAST® [Abdominal Fast] et TFAST® [Thoracic FAST]) doit être systématiquement réalisé en routine en complément de l'examen physique afin d'optimiser l'évaluation du patient et minimiser toute erreur d'interprétation en imagerie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Échographie pulmonaire, Lignes B, Signe de la scie ou de la fractale, Système de comptage du nombre de lignes B


Plan


 This translation of Lung Ultrasound Fundamentals, “Wet Versus Dry” Lung, Signs of Consolidation in Dogs and Cats by Gregory R. Lisciandro, Stephanie C. Lisciandro from Diagnostic Imaging: Point-of-Care Ultrasound, An Issue of Veterinary Clinics of North America: Small Animal Practice (Volume 51-6) was published by arrangement with Elsevier Inc.
☆☆ Cette traduction de l'article Lung Ultrasound Fundamentals, “Wet Versus Dry” Lung, Signs of Consolidation in Dogs and Cats de Gregory R. Lisciandro, Stephanie C. Lisciandro, issu de Diagnostic Imaging: Point-of-Care Ultrasound, numéro de la revue Veterinary Clinics of North America: Small Animal Practice (Volume 51-6) a été publiée avec l'accord d'Elsevier Inc.


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique
  • M. Fusellier-Tesson, D. Fanuel-Barret
| Article suivant Article suivant
  • Examens endoscopique et perendoscopique de la trachée et des bronches
  • C. Spilmont, J.-L. Cadoré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.