Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La cheyletiellose : une étiologie inhabituelle d'éruption vésiculo-bulleuse - 28/04/08

Doi : AD-10-2000-127-10-0151-9638-101019-ART7 

P. Tsianakas [1],

B. Polack [2],

L. Pinquier [3],

B. Levy Klotz [1],

C. Prost-Squarcioni [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Les acariens du genre Cheyletiella qui parasitent les chiens, les chats et les lapins sont responsables chez l'homme d'une dermatose prurigineuse peu connue des dermatologues. Nous en présentons ici une forme purement vésiculobulleuse extrêmement trompeuse.

Observation

Une femme de 76 ans souffrait d'une dermatose extrêmement prurigineuse, faite de vésicules et de bulles séparées les unes des autres, touchant le tronc et la face externe des bras. Une biopsie montrait un clivage sous-épidermique avec un infiltrat à polynucléaires éosinophiles, compatible avec une pemphigoïde bulleuse. Le diagnostic de cheyletiellose a été évoqué sur l'aspect, la distribution des lésions élémentaires et la notion d'un chat acheté récemment avec lequel la malade dormait. Ce diagnostic a été confirmé, 5 mois après le début de la maladie, par l'isolement de l'acarien Cheyletiella blakei sur le dos du chat, alors qu'il n'avait aucune lésion macroscopique. Le traitement de l'animal avec de l'ivermectine, la désinfection de la maison avec de la perméthrine et un traitement par benzoate de benzyle (Ascabiol®) chez la malade ont résolu tous les symptômes.

Discussion

Cette observation est originale par l'aspect purement vésiculobulleux de l'éruption responsable d'un retard considérable du diagnostic. Ce diagnostic doit être évoqué systématiquement chez les malades ayant acquis un chat, un chien ou un lapin peu de temps avant l'apparition d'une dermatose prurigineuse.

Abstract

Cheyletiella dermatitis: an uncommon cause of vesiculobullous eruption.

Background

Species of Cheyletiella mites are parasites hosted by dogs, cats and rabbits. In humans, they cause a dermatosis not well known by dermatologists. We report a case of an unusual, purely vesiculobullous eruption due to Cheyletiella blakei acquired from an infected cat.

Case report

A 76-year-old woman presented a very pruritic eruption of vesicles and bullous lesions located on the trunk and external areas of the arms. Biopsy showed dermoepidermal cleavage and polynuclear infiltrate with prominent eosinophils, consistent with the diagnosis of bullous pemphigoid. We suspected a Cheyletiella dermatitis due to the aspect and distribution of the elementary lesions and the fact that prior to the eruption the patient had acquired a cat that sometimes slept in her bed. The diagnosis was confirmed by a veterinary examination and isolation of Cheyletiella blakei from the cat's skin. The cat was treated successfully with ivermectin, while the household was disinfected with permethrin. A treatment with benzyl benzoate (Ascabiol®) resolved all the patient's symptoms.

Discussion

This case is particularly interesting due to the purely vesiculobullous pattern of the rash and by the difficulty and considerable delay of diagnosis. Patients who have recently acquired a cat or dog before developing a pruritic dermatosis may indeed have cheyletiellosis.


Plan



© 2000 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 10

P. 826 - novembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome de Muckle-Wells : description de 4 cas sur trois générations
  • K. Buxtorf, J.-P. Cerottini, J.-M. Fellrath, L.-F. Debétaz, J. Guillod, R.-G. Panizzon
| Article suivant Article suivant
  • Urticaire solaire : un cas traité par immunoglobulines polyvalentes
  • I. Puech-Plottova, J.-L. Michel, B. Rouchouse, J.-L. Perrot, C. Dzviga, F. Cambazard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.