Table des matières EMC Démo S'abonner

Anatomie de l'édenté - 27/07/22

[22-003-A-50]  - Doi : 10.1016/S2352-3999(22)41897-8 
F. Tilotta, Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier a, b, c, , B. Lazaroo, Chirurgien-dentiste libéral, chargé de cours postuniversitaires d, J.-F. Gaudy, ex-Professeur des Universités, praticien hospitalier a, d
a Faculté de chirurgie dentaire, Université Paris Cité, 1, rue Maurice-Arnoux, 92120 Montrouge, France 
b Service de médecine buccodentaire, Hôpital Louis-Mourier, AP-HP Paris-Nord, 178, rue des Renouillers, 92700 Colombes, France 
c URP 2496 BRIO Biomedical Research In Odontology, 1, rue Maurice-Arnoux, 92120 Montrouge, France 
d Faculté de médecine, Centre universitaire des Saints-Pères, Université Paris Cité, 45, rue des Saints-Pères, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La résorption osseuse, résultat de la perte des organes dentaires, se traduit par des remaniements qui modifient de manière conséquente les rapports anatomiques des zones susceptibles de recevoir des éléments prothétiques amovibles ou des implants. L'os maxillaire est essentiellement constitué d'un os spongieux enveloppé d'une corticale fine. Il subit une résorption plus rapide se caractérisant par une proximité entre les zones prothétiques et les structures anatomiques initialement à distance, comme les foramina incisif et grand palatin, les processus osseux (processus zygomatique, épine nasale antérieure, torus palatin). La compression des pédicules peut alors générer des blessures ou des troubles trophiques. À la mandibule, un os cortical épais en forme de gouttière englobe l'os spongieux constitué par les procès alvéolaires. Dans le secteur incisif, la finesse des lames corticales donne naissance à une crête en lame de couteau qui va ensuite se résorber rapidement dans le sens horizontal pour devenir tangente aux épines mentonnières supérieures. Dans le secteur prémolaire, le pédicule mentonnier devient un obstacle rapidement atteint, tout comme la crête mylohyoïdienne sur le versant lingual du secteur molaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Anatomie, Édentement, résorption


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anatomie et physiologie de l'oreille externe
  • J.-M. Thomassin, P. Barry
| Article suivant Article suivant
  • Histologie des muscles manducateurs
  • R. Nicot, G. Raoul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.