Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Troubles dépressifs - 28/07/22

[60-729-C-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7848(22)46906-1 
E. Neff
 Cellule d'urgence médico-psychologique-SAMU, GH Necker-Enfants malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 

Résumé

Avec une prévalence sur un an de l'ordre de 10 % en France, la dépression est une pathologie extrêmement fréquente et constitue un enjeu majeur de santé publique depuis de nombreuses années tant en termes d'incapacité que de risque vital avec taux élevé de tentatives de suicide et de suicides. Le médecin généraliste, régulièrement en première ligne, est souvent confronté à des difficultés de repérage, de diagnostic et de prise en charge. En effet, un épisode dépressif peut s'accompagner de symptômes somatiques représentant parfois le principal motif de consultation masquant alors la symptomatologie thymique. De plus, si le diagnostic est aisé devant un tableau typique associant humeur dépressive, ralentissement psychomoteur et anxiété, il peut être plus délicat en cas d'évolution inhabituelle, de caractéristiques spécifiques, d'un terrain particulier ou encore de formes trompeuses. En outre, l'association d'une dépression à une autre pathologie psychiatrique ou à une pathologie somatique pose la question d'une comorbidité ou d'une dépression secondaire et influe sur la stratégie thérapeutique. Au-delà de la prescription d'un traitement antidépresseur, la prise en charge doit s'inscrire dans la durée, s'appuyer sur une relation soignant/soigné de bonne qualité et apporter une information claire et adaptée, au patient ainsi qu'à son entourage, sur la maladie et son traitement. Enfin, le médecin généraliste doit savoir reconnaître les signes de gravité nécessitant une orientation vers un spécialiste, voire une hospitalisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Trouble de l'humeur, Dépression, Syndrome dépressif, Suicide


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Traité de Médecine Akos 2022;25(2):1-10 [7-0080].


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Infirmière au centre ressources autisme. Missions, actions, implications
  • C. Leroy
| Article suivant Article suivant
  • Dépressions de l'enfant
  • E. Vion, B. Golse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.