Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des plaies chroniques - 28/04/08

Doi : AD-11-2001-128-11-0151-9638-101019-ART4 

D. Couilliet [1],

J.-M. Michel [2],

G. Fuchs [1],

M.-O. Haller [2],

J.-C. Guillaume [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les recommandations concernant les soins de plaies chroniques ont beaucoup évolué ces dernières années. Les pratiques dans les services des Hôpitaux Civils de Colmar ne nous apparaissaient pas adaptées à ces recommandations. Le personnel infirmier occupant une place centrale dans ces soins, nous avons réalisé une enquête de pratiques parmi les infirmières des différents services, avant d'organiser un programme de formation.

Méthodes

Cent dix infirmières sélectionnées de façon aléatoire, représentant 20 p. 100 des 546 infirmières concernées par les plaies chroniques qu'emploie l'hôpital, ont été invitées à cette évaluation qui comportait 23 questions.

Résultats

Le taux de présence a été de 72 p. 100. Les taux de réponse ont été supérieurs à 80 p. 100 pour 18 questions sur 23. Les pourcentages suivants sont ceux des réponses exprimées. Cinquante huit pour cent des infirmières réalisaient les soins sur prescription médicale contre 31 p. 100 sans avis et 11 p. 100 en collaboration avec un médecin. Elles étaient respectivement 5 p. 100 et 14 p. 100 à connaître toutes les caractéristiques cliniques classiques des ulcères veineux et artériels. Certains facteurs importants de risque d'escarre étaient mal connus, et seules 15 p. 100 des infirmières utilisaient régulièrement une échelle d'évaluation de ce risque. Le massage pétrissage sur une escarre stade I était pratiqué par 49 p. 100 des soignants. Selon les questions, 64 à 82 p. 100 d'entre eux utilisaient les antiseptiques en routine, les considérant à 82 p. 100 comme plus importants que la contention pour la cicatrisation d'un ulcère veineux. Dans plus du tiers des cas, le pansement d'une plaie chronique était qualifié de stérile. Enfin, si les connaissances sur les hydrocolloïdes étaient moyennes, celles sur les alginates, les hydrocellulaires et les hydrogels étaient très mauvaises, une majorité d'infirmières préférant ne pas répondre aux questions sur ces pansements.

Commentaires

Les connaissances de base étaient insuffisantes pour espérer une collaboration des infirmières aussi importante qu'elle pourrait l'être dans la prise en charge des plaies chroniques. La politique de prévention des escarres n'était pas optimale. Il existait une discordance entre les pratiques dans le traitement local et les recommandations actuelles. Les connaissances sur les nouveaux pansements étaient insuffisantes, ce qui risquait d'entraîner des dépenses inutiles pour un bénéfice clinique réduit. On peut penser que l'on aurait obtenu des résultats proches si l'audit avait été réalisé parmi les médecins. Aussi, un important travail de mise à jour des connaissances a été mis en place.

Abstract

Chronic wound management: knowledge and practices of nurses.

Background

Recommendations on chronic wound management have greatly evolved during the last years. Practice in the medical units of the Civil Hospital of Colmar (France) appears to controverse these recommendations. Since nurses have a central place in such cares, we conducted a management audit among those working in different departments, before organising an educational program.

Methods

One hundred and ten nurses (20 p. 100), randomly selected among the 546 concerned by chronic wounds working in the hospital were invited to participate in this audit composed of 23 questions.

Results

Participation rate was 72 p. 100. Response rates were higher than 80 p. 100 for 18 of 23 questions. The percentages below are those of the expressed answers. For 58 p. 100 of nurses executing the care after medical prescription, 31 p. 100 did so without medical advice and 11 p. 100 in collaboration with a doctor. Five and 14 p. 100 respectively knew all the classical clinical characteristics of venous and arterial leg ulcers. Some important risk factors for pressure sores were not well known, and only 15 p. 100 of nurses regularly used an evaluation scale of this risk. The massage-kneading of a stage I pressure ulcer was practised by 49 p. 100 of nurses. Depending on the questions, 64 to 82 p. 100 of them routinely used antiseptics, and 82 p. 100 thought it was more important than compression for the healing of a venous leg ulcer. In more than one third of the answers, the dressing of a chronic wound was described as sterile. Finally, if an average knowledge of hydrocolloids was observed, there was little on alginates, foams and hydrogels, with a majority of nurses avoiding to answer these questions.

Comments

Although important is the management of chronic wounds, basic knowledge was insufficient to hope for the nurses' collaboration. Prevention policy of pressure sores was not optimal. There were discrepancies between local practices and actual knowledge. Knowledge of new dressings was inadequate, and there was a risk for limited clinical benefit. We believe the results would have been similar if the audit had conducted among the doctors. Hense, a vast educational program has been initiated.


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 128 - N° 11

P. 1195-1200 - novembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge des plaies chroniques
  • D. Couilliet
| Article suivant Article suivant
  • Le tissu cellulaire sous-cutané existe-t-il ?

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.