Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Actualités en radiothérapie digestive : le cancer de l’œsophage - 06/08/22

News in gastrointestinal radiotherapy: The esophageal cancer

Doi : 10.1016/j.canrad.2022.06.004 
L. Quéro a, b, , C. Besnard b, S. Guillerm b, C. Hennequin b, c
a Inserm U1160, université Paris Cité, Paris, France 
b Radiation oncology department, Saint Louis hospital, AP-HP, Paris, France 
c CEA/SRHI, onco-urology translational research group, université Paris Cité, Paris, France 

Auteur correspondant. Service de Cancérologie-Raiothérapie, Hôpital Saint Louis, 1, avenue Claude Vellefaux, 75010 Paris, France.Service de Cancérologie-Raiothérapie, Hôpital Saint Louis1, avenue Claude VellefauxParis75010France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 06 August 2022

Résumé

Les cancers de l’œsophage gardent un pronostic peu favorable, même si celui-ci s’est amélioré depuis 25 ans dû à une meilleure prise en charge. La chimioradiothérapie préopératoire par paclitaxel et carboplatine, suivie d’une immunothérapie adjuvante par nivolumab, représente une avancée majeure dans la prise en charge des cancers de l’œsophage localement évolués. En situation préopératoire, la chimioradiothérapie peut être réalisée en association avec du FOLFOX (5-fluoro-uracile, acide folinique et oxaliplatine) ou du paclitaxel-carboplatine. Plusieurs essais sont actuellement en cours pour évaluer l’intérêt de l’immunothérapie dans les cancers non opérables. En revanche, l’escalade de dose dans les tumeurs localement évoluées non opérables et l’association de la chimioradiothérapie préopératoire avec le trastuzumab ne se sont pas révélées bénéfiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Esophageal cancers continue to have a poor prognosis, even if this has improved over the past 25 years due to better management. Pre-operative chemotherapy with Paclitaxel-Carboplatin followed by adjuvant immunotherapy with Nivolumab represents a major advance in the management of locally advanced oesophageal cancer. Pre-operatively, chemo-radiotherapy can be performed in combination with FOLFOX or Paclitaxel-Carboplatin. Several trials are currently ongoing to evaluate the benefit of immunotherapy in non-operable cancers. In contrast, dose escalation in locally advanced non-operable tumors and the combination of pre-operative chemo-radiotherapy with trastuzumab have not been shown to be beneficial.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Radiothérapie, Œsophage, Cancer

Keywords : Radiotherapy, Esophagus, Cancer


Plan


© 2022  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.