Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hair concentrations of Δ-9-tetrahydrocannabinol and cannabidiol in cannabis consumers psychiatric patients - 06/08/22

Concentrations capillaires de Δ-9-tétrahydrocannabinol et de cannabidiol chez les patients de Psychiatrie, consommateurs de cannabis

Doi : 10.1016/j.toxac.2022.07.002 
Yann Barguil a, , Laura Chiaradia a, Guy Southwell b, Jean-Yves Charlot c
a Biochemistry and Toxicology Laboratory, Gaston Bourret Territorial Hospital, Noumea, New Caledonia, France 
b Department of Psychiatry, Albert Bousquet Specialized Hospital, Noumea, New Caledonia, France 
c Psychiatric office, 49, rue Roger Gervolino, Noumea, New Caledonia, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 06 August 2022

Summary

Among young consumers of cannabis, a brief psychotic disorder (BPD) can be either the clinical manifestation of acute cannabis psychosis (ACP) or an announcement of schizophrenia onset. Clinicians are faced with the difficulty of making a differential diagnosis between disorders of the schizophrenic field and disorders induced by cannabis. To date, no clinical or even less paraclinical criteria have made it possible to differentiate syndromes whose prognoses and management are different. Since 2010, we measured delta-9 tetrahydrocannabinol (THC) and cannabidiol (CBD) concentrations in head hair among New Caledonian patients, all cannabis consumers (n=256). We wanted to determine if these patients, cannabis users, suffering from different mental pathologies, present particular phenotypes of capillary cannabinoid concentrations (THC and CBD). At the time of initial psychiatric consultation, a sample of 3cm proximal length of head hair was prepared for analysis, and THC and CBD were then assayed by Liquid Chromatography coupled with tandem Mass Spectrometry (LC-MS/MS) (Limit Of Quantitation: 0.05ng/mg). At the end of the 6 month medico-psychologic follow-up from the initial evaluation, four groups of cannabis users were identified according to the final psychiatric diagnosis: control, acute cannabis psychosis (ACP), chronic psychosis (CP), and other personality disorders (OPD) groups. In this study, a high hair level of THC detected (>0.7ng/mg) is a parameter that could be a good marker of CP development, especially if associated with a low CBD/THC ratio (<0.26). For OPD and ACP, hair CBD/THC ratios were higher in the ACP group (>0.43) than in the OPD group (<0.32). In association with clinical evaluation, this toxicological approach could be helpful for psychiatric diagnosis and would allow early management of BPD in cannabis consumers. To our knowledge, this work would be the first to introduce hair analysis into hospital clinical practice, whereas until then it had been reserved for the fields of doping and forensic sciences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Chez les jeunes consommateurs de cannabis, une bouffée délirante aiguë (BDA) peut être soit la manifestation clinique d’une psychose aiguë cannabique (PAC), soit l’annonce d’une entrée dans la schizophrénie. Les cliniciens sont confrontés à la difficulté de faire un diagnostic différentiel entre des troubles du domaine schizophrénique et des troubles induits par le cannabis. À ce jour, aucun critère clinique ou encore moins paraclinique n’a permis de différencier des syndromes dont le pronostic et la prise en charge sont différents. Depuis 2010, nous avons mesuré les concentrations de delta-9 tétrahydrocannabinol (THC) et de cannabidiol (CBD) dans les cheveux de patients néo-calédoniens, tous consommateurs de cannabis (n=256). Nous avons voulu déterminer si ces patients, consommateurs de cannabis, souffrant de différentes pathologies mentales, présentaient des phénotypes particuliers de concentrations capillaires en cannabinoïdes (THC et CBD). Lors de la consultation psychiatrique initiale, un échantillon de 3cm de longueur proximale de cheveux a été préparé pour analyse, puis le THC et le CBD ont été dosés par LC-MS/MS (LOQ: 0,05ng/mg). Au terme des 6 mois de suivi médico-psychologique post-évaluation initiale, quatre groupes d’usagers de cannabis ont été identifiés selon le diagnostic psychiatrique: groupes contrôle, psychose aiguë cannabique (PAC), psychose chronique (PC) et autres troubles de la personnalité (ATP). Dans cette étude, une concentration capillaire de THC « élevée » (>0,7ng/mg) est un paramètre qui pourrait être un bon marqueur du développement de la PC, surtout s’il est associé à un rapport CBD/THC faible (<0,26). Pour les ATP et les PAC, les ratios CBD/THC étaient plus élevés dans le groupe PAC (>0,43) que dans le groupe ATP (<0,32). En association avec l’évaluation clinique, cette approche toxicologique pourrait être utile pour le diagnostic psychiatrique et permettrait une prise en charge précoce d’une BDA chez les consommateurs de cannabis. A notre connaissance, ce travail serait le premier à introduire l’analyse capillaire dans la pratique clinique hospitalière, alors qu’elle était jusqu’alors réservée aux domaines du dopage et de la médecine légale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cannabis, THC, CBD, Hair, Psychosis

Mots clés : Cannabis, THC, CBD, Cheveux, Psychose


Plan


© 2022  The Author(s). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.