Table des matières EMC Démo S'abonner

Indications chirurgicales et méthodes pour le traitement des complications des diverticules du côlon - 21/08/22

[9-074-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(22)45971-2 
F. Borie a,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, T. Bardol b : Chirurgien digestif
a Service de chirurgie digestive, hépatobiliaire et pancréatique, place du Professeur-Debré, 30900 Nîmes, France 
b Service de chirurgie digestive, oncologique et mini-invasive, CHU de Montpellier, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La diverticulose colique et ses complications, particulièrement la diverticulite, sont fréquentes en Occident. La diverticulite peut se compliquer d'abcès, de fistule, de péritonite ou de sténose symptomatique. La tomodensitométrie abdominopelvienne est indispensable au diagnostic et à l'indication de la procédure thérapeutique. Les formes non compliquées de diverticulite répondent, dans la majorité des cas, très bien au traitement conservateur. De nombreuses controverses persistent sur la place de la chirurgie dans le traitement des diverticulites sigmoïdiennes. La chirurgie élective peut être évitée chez des patients ayant des formes non compliquées de diverticulite sigmoïdienne quel que soit le nombre d'épisodes de récidive. La forme la plus sévère des poussées de diverticulite sigmoïdienne se manifeste lors de la première poussée, même pour les patients jeunes et immunodéprimés. L'âge du patient ne devrait plus influencer systématiquement l'indication chirurgicale. En fonction de l'évolution, les formes compliquées de diverticulites sigmoïdiennes cliniques et radiologiques ne justifieraient pas toutes d'une intervention chirurgicale à froid. Seules devraient être opérées à froid les formes symptomatiques sténosantes, avec fistule, hémorragiques ou certains patients immunodéprimés. En cas de péritonite, le standard de traitement est la colectomie sigmoïdienne sans rétablissement de la continuité. L'évaluation d'une nouvelle attitude thérapeutique devrait se faire en fonction de la gravité de la maladie (stade de Hinchey, Mannheim Peritonitis Index) et du malade/de l'état général du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Diverticulite, Compliquée, Péritonite, Hémorragie, Scanner, Chirurgie, Cœlioscopie


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Histoire naturelle de la diverticulose du côlon et des maladies diverticulaires du côlon
  • M. Aubert, D. Mege, L. Maggiori, Y. Panis
| Article suivant Article suivant
  • Diverticule de Meckel et pathologie du canal omphalomésentérique
  • C. Gallinet, F. Sauvat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.