Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport de la pratique systématique des crevées dans la mise en évidence d’ecchymoses ou hématomes profonds non visibles à l’examen visuel externe - 30/08/22

Contribution of the systematic practice of subcutaneous dissection (flay dissection) in the detection of contusions or deep hematomas not visible on external examinations

Doi : 10.1016/j.medleg.2022.07.002 
L. Leveque , S. Colomb, P.-A. Peyron, L. Martrille, E. Baccino
 EDPFM, université de Montpellier, département de médecine légale, CHU de Montpellier, Montpellier, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 30 August 2022

Résumé

Introduction

La pratique des crevées en médecine légale n’est pas protocolisée, et cela en France mais également dans les autres pays. Systématique pour certains légistes ou réalisée dans certains contextes (homicide ou suspicion, enfant, milieu carcéral… avec une étendue variable selon les équipes et médecins), elle est limitée pour certain par son aspect « mutilateur » et/ou son utilité (apport). Cette étude vise à évaluer l’apport de la pratique systématique des crevées dans la mise en évidence d’infiltrations hématiques non visibles au simple examen externe.

Matériel et méthodes

Du 23 novembre 2020 au 19 avril 2021, les crevées ont été réalisées systématiquement au dos et aux quatre membres chez 62 cas autopsiques. Les données étaient recueillies en notant si de nouvelles infiltrations hématiques étaient mises en évidence, leur localisation (dos, membre supérieur, membre inférieur), leur profondeur (sous cutanée/graisse, muscle) et leur mesure.

Résultats

De nouvelles infiltrations ont été mises en évidence de manière globale dans 37 autopsies soit 59,7 % des cas. Plus précisément, les crevées postérieures ont eu un apport chez 27 cas (43,5 %), les crevées des membres supérieurs chez 16 cas (25,8 %) et les crevées des membres inférieurs chez 15 cas (24,2 %). Elles étaient superficielles (sous cutanée/graisse) dans 13 cas, plus profondes (musculaires) dans 9 cas, et présentes en superficiel et en profond dans 14 cas. Les infiltrations hématiques musculaires étaient retrouvées majoritairement en regard du dos (22 cas) puis des membres supérieurs (5 cas) tandis que les infiltrations plus superficielles étaient localisées globalement de façon équivalente au sein du dos (13 cas), des membres inférieurs (12 cas) et supérieurs (10 cas). Elles mesuraient en moyenne 7,4cm dans le dos (1 à 40cm), 3,2cm dans les membres supérieurs (0,5 à 10cm) et 4,5cm dans les membres inférieurs (1 à 15cm).

Conclusion

Les crevées ont mis en évidence dans environ 6 cas sur 10 de nouvelles infiltrations hématiques non vues au seul examen visuel externe avec une prédominance des infiltrations retrouvées à la crevée postérieure (dos). À la lumière de ses résultats, nous discutons de l’intérêt de la pratique systématique de ces crevées en regard des inconvénients rencontrés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The practice of subcutaneous dissection in forensic medicine is not part of the standard protocol when performing an autopsy, not only in France but in many other countries. Some forensic physicians performed it systematically while others carry it out only in certain contexts (homicide or suspicion, child, death in custody... with an extent that varies depending on the teams and doctors). Some physicians limits it because of its “mutilating” aspect and/or the extent of its contribution (manner of death). This study aims to evaluate the contribution of the systematic practice of subcutaneous dissection in the detection of collections of extravasated blood not visible on external examination.

Material and methods

From November 23, 2020, to April 19, 2021, subcutaneous dissection were routinely performed on the back and four limbs in 62 forensic cases. Data were collected prospectively, noting whether collections of extravasated blood were detected and their location (back, upper/lower limbs), their depth (subcutaneous/fatty tissue, muscular) and their dimension.

Results

Unexpected collections of extravasated blood were found in 37 autopsies; all localizations included, i.e. 59.6 % of cases. More specifically, we found collections of extravasated blood in the subcutaneous dissections of the back of the torso in 27 cases (43.5 %), of the upper limbs in 16 cases (25.8 %) and of the lower limbs in 15 cases (24.2 %). They were superficial (subcutaneous/fatty tissue) in 13 cases, deeper (muscular) in 9 cases, and present superficially and deeply in 14 cases. Muscular extravasated blood were found mainly in the back (22 cases) then the upper limbs (5 cases) while the more superficial infiltrations were globally located in an equivalent way within the back (13 cases), lower limbs (12 cases) and higher limbs (10 cases). They measured on average 7.4cm in the back (1 to 40cm), 3.2cm in the upper limbs (0.5 to 10cm) and 4.5cm in the lower limbs (1 to 15cm).

Conclusion

Approximately 6 cases out of 10, the subcutaneous dissection revealed collections of extravasated blood that were not seen on external examination, with a predominance of the collections found in the subcutaneous dissection of the back of the torso. In view of these results, we discuss the relevance of the systematic practice of subcutaneous dissection taking into consideration some of the obstacles (deterrent factors) confronted with.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Crevée, Apport, Infiltration, Examen externe

Keywords : Subcutaneous dissection, Contribution, Infiltration, External examination


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.