S'abonner

Quel accompagnement pour les demandes de retour au pays d’origine des patients migrants en situation palliative ? - 30/08/22

What support for requests to return to the country of origin of migrant patients in a palliative situation?

Doi : 10.1016/j.bulcan.2022.05.002 
Anna Schohn 1, , Catherine Lamouille-Chevalier 2
1 Institut de cancérologie Strasbourg Europe, service de soins de support et d’accompagnement, 17, rue Albert-Calmette, 67200 Strasbourg, France 
2 Hôpitaux universitaires de Strasbourg, unité de soins d’accompagnement, de soins de support et de soins palliatifs, 67000 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La demande d’un retour dans le pays d’origine des patients en situation palliative n’est pas exceptionnelle et cause de nombreuses difficultés aux soignants. Cet article propose une revue narrative de la littérature visant à examiner les difficultés pratiques face à ces demandes et d’identifier les moyens de les surmonter. Le retour dans le pays d’origine nécessite une évaluation médicale portant à la fois sur les conditions du voyage et sur la coordination avec les équipes qui prendront le relais auprès du patient. Le transport des patients est le plus souvent possible mais nécessite des mesures préventives et thérapeutiques. L’organisation du retour peut nécessiter une collaboration entre le service social, les familles, les associations ou encore les représentations diplomatiques afin de réaliser les démarches administratives ou de financer le projet de retour. Cette prise en charge nécessite pour les patients concernés par la barrière de la langue de recourir à un interprétariat professionnel. Le retour dans le pays d’origine pour les patients en situation palliative nécessite une anticipation suffisante pour se dérouler dans les meilleures conditions. L’intégration précoce des soins palliatifs et l’anticipation de l’arrêt des traitements spécifiques et de la fin de vie sont des moyens d’aborder ces questions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Requests for return to the country of origin of palliative patients are not exceptional and cause many difficulties for caregivers. This article provides a narrative review of the literature to examine the practical difficulties in dealing with these requests and to identify ways to overcome them. The return to the country of origin requires a medical assessment of both the conditions of the trip and the coordination with the teams that will take over the care of the patient. Transportation of patients is most often possible but requires preventive and therapeutic measures. The organization of the return journey may require collaboration between the social service, families, associations, or diplomatic representations in order to carry out the administrative procedures or to finance the return project. For patients with a language barrier, this process requires the use of professional interpreters. The return to the country of origin for patients in a palliative situation requires sufficient anticipation to take place under the best conditions. Early integration of palliative care and anticipation of the cessation of specific treatments and the end of life are ways of addressing these issues.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Soins palliatifs, Interculturalité, Migration, Rapatriement, Fin de vie

Keywords : Palliative care, Interculturality, Migration, Repatriation, End of life


Plan


© 2022  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 109 - N° 9

P. 972-980 - septembre 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cancer stem cell markers interplay with chemoresistance in triple negative breast cancer: A therapeutic perspective
  • Sethu Parvathy Pillai Babu, Sivaramakrishnan Venkatabalasubramanian, Sharathkumar R. Munisankar, Anand Thiyagaraj
| Article suivant Article suivant
  • Les internes de pédiatrie et la mort de l’enfant
  • Dominique Davous, Arnaud Petit

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.