Table des matières EMC Démo S'abonner

Epidémiologie et facteurs de risque des cancers bronchiques primitifs - 31/08/22

[6-002-G-05]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(22)60026-4 
C. Trédaniel a, D. Debieuvre b, M. Alifano c, P. Giraud d, J. Trédaniel e,
a Université de Nantes, 1, quai de Tourvile, 44035 Nantes cedex 1, France 
b Service de pneumologie, GHRMSA - Hôpital Henri-Muller, 20, rue du Docteur-Laënnec, BP 1370, 68070 Mulhouse cedex, France 
c Service de chirurgie thoracique, Hôpital Cochin, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
d Service d'onco-radiothérapie, Hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
e Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, 165, rue Raymond-Losserand, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Le cancer du poumon est la première cause de mortalité par cancer en France, en Europe et dans le monde. Quarante-six mille nouveaux cas de cancer du poumon étaient attendus en France en 2018, représentant 12 % de l'ensemble des nouveaux cas de cancer ; 33 000 décès étaient attendus, représentant 22 % de l'ensemble des décès par cancer. Le cancer du poumon est (encore) une maladie majoritairement masculine : 67 % des cas incidents et 69 % des décès sont survenus chez des hommes, à l'âge (médian) de 67 et 69 ans. L'adénocarcinome est le type histologique le plus fréquent. Le tabagisme est le facteur étiologique prédominant mais d'autres facteurs de risque sont également impliqués (dont l'exposition au radon et les expositions professionnelles). Sa présentation s'est récemment modifiée, essentiellement en raison des changements des pratiques tabagiques. La part croissante des femmes, l'apparition de cancers chez des non-fumeurs, l'évolution de l'histologie prédominante du carcinome épidermoïde vers l'adénocarcinome, le vieillissement et l'étalement de la pyramide des âges, la diminution des stades localement avancés et le nombre croissant de petites tumeurs découvertes fortuitement ou à l'occasion d'un dépistage sont les éléments les plus marquants. Alors que l'efficacité des traitements s'améliore autorisant la prolongation de la survie des malades, il s'avère cependant que ceux-ci sont soumis à un risque plus élevé de second cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cancer bronchopulmonaire, Primitif, Épidémiologie, Facteurs de risque, Tabagisme


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical des traumatismes thoraciques
  • J.-P. Arigon, G. Boddaert, B. Grand, U.D. N'Gabou, F. Pons
| Article suivant Article suivant
  • Diagnostic, bilan préthérapeutique et classification des tumeurs bronchopulmonaires primitives
  • L. Bigay-Game, J. Créquit, C. Decroisette, C. Locher

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.