Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La lucite estivale bénigne existe-t-elle ? - 29/04/08

Doi : AD-06-2002-129-6-7-0151-9638-101019-ART3 

D. Leroy [1],

A. Dompmartin [1],

L. Verneuil [1],

M. Michel [1],

K. Faguer [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Contrairement aux Anglo-Saxons qui utilisent le seul terme de lucite polymorphe (polymorphous light eruption), deux entités, la lucite estivale bénigne et la lucite polymorphe ont été individualisées en France. Plusieurs critères ont permis d'individualiser la lucite estivale bénigne : âge de début entre 25-35 ans, prédominance féminine, délai d'apparition inférieur à 12 heures après une intense exposition solaire, respect du visage mais atteinte des zones non régulièrement exposées comme le décolleté, amélioration au cours de l'été, négativité du phototest polychromatique. En pratique, on est souvent confronté à des lucites estivales bénignes n'ayant pas tous les critères diagnostiques ou évoluant vers une lucite polymorphe. Le but de cette étude était de quantifier, parmi les malades ayant une lucite, la population ayant les trois principaux critères de la lucite estivale bénigne.

Malades et méthode

Quatre-vingt-sept malades ont été sélectionnés car ils avaient une lucite, lucite estivale bénigne ou lucite polymorphe, constatée par un dermatologue, récidivant chaque été depuis plus de 3 ans. Pour chaque malade, a été notée la présence ou l'absence des 3 principaux critères de la lucite estivale bénigne : a) respect du visage, b) amélioration au cours de l'été, c) phototest polychromatique négatif.

Résultats

Neuf malades sur 87 (10 p. 100) avaient les trois principaux critères de la lucite estivale bénigne.

Discussion

La lucite estivale bénigne est donc soit rare, soit définie par de mauvais critères. Le phototest polychromatique, un des critères qui avait permis d'individualiser la lucite estivale bénigne, a progressivement été remplacé par un phototest UVA. En fait, les tests de provocation UVA ne permettent pas non plus de différencier la lucite estivale bénigne de la lucite polymorphe. L'individualisation de la lucite estivale bénigne ne nous paraît pas justifiée car il existe un spectre continu de lucites qui s'étend des formes bénignes, s'atténuant spontanément au soleil, aux formes chroniques, très photosensibles, touchant le visage.

Abstract

Does benign summer light eruption exist?

Background

Contrary to other countries, in which a unique entity is recognized, two sub-groups of light eruption, benign summer light eruption and polymorphous light eruption, are identified in France. Benign summer light eruption was individualized with a few criteria: age at onset between 25-35 years old, female predominance, onset within 12 hours after an intensive exposure to sun, presence of lesions on areas which have not been regularly exposed to sunlight such as the upper chest, absence of lesions on the face, improvement during the summer period and negativity of the polychromatic phototest. In fact patients usually presenting with benign summer light eruption do not have all the criteria and they gradually develop a polymorphous light eruption. The aim of this study was to quantify, among the patients presenting with a light eruption, the population with three main criteria of benign summer light eruption.

Patients and method

Eighty-seven patients presenting with a light eruption, a polymorphous light eruption or a benign summer light eruption, were selected by a dermatologist. For each patient the presence or absence of the 3 main criteria were noted: a) no lesion of the face, b) improvement of the eruption during the summer period, c) negative polychromatic phototest.

Results

Among the 87 patients, 9 of them (10 p. 100) had the three main criteria of benign summer light eruption.

Discussion

Benign summer light eruption is either rare or defined with wrong criteria. The polychromatic phototest was gradually replaced by the UVA phototest. In fact, provocation UVA phototests do not individualize benign summer light eruption from polymorphous light eruption. Individualization of the benign summer light eruption is not justified because there is a continuous spectrum of light eruptions, ranging from the benign eruption which improves during the summer period and the chronic eruption with a high photosensitivy and lesions of the face.


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 129 - N° 6-7

P. 855-858 - juin 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L'ulcère éosinophilique de la muqueuse buccale
  • L. Benslama
| Article suivant Article suivant
  • La sensibilité du phototest polychromatique est supérieure à celle du phototest UVA dans les lucites
  • D. Leroy, A. Dompmartin, L. Verneuil, M. Michel, K. Faguer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.