Table des matières EMC Démo S'abonner

Scanner et imagerie par résonance magnétique des cardiopathies congénitales à l'âge adulte - 06/09/22

[32-015-F-50]  - Doi : 10.1016/S1879-8535(22)41927-1 
M. Ladouceur a, , A.-S. Chaussade a, G. Soulat b, E. Mousseaux b
a Unité médicochirurgicale de cardiologie congénitale adulte, Centre de référence des malformations cardiaques congénitales complexes M3C, Hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP, Université de Paris Cité, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
b Département de radiologie cardiovasculaire, Hôpital européen Georges-Pompidou, AP-HP, Université de Paris Cité, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Grâce aux avancées de la chirurgie cardiaque, la survie des patients atteints d'une cardiopathie congénitale ne cesse d'augmenter et le nombre de ces patients arrivant à l'âge adulte est aujourd'hui plus important que celui de la population pédiatrique. L'évaluation cardiaque de ces patients est multimodale et nécessite presque toujours une imagerie par scanner ou imagerie par résonance magnétique (IRM). Elle requiert des compétences et une expertise à la fois en imagerie mais aussi en cardiopathie congénitale, justifiant une étroite collaboration entre radiologues et cardiologues spécialistes. Pour évaluer la cardiopathie congénitale de l'adulte, il faut connaître la lésion native, les techniques chirurgicales actuelles et passées et l'évolution naturelle des cardiopathies opérées. Les progrès de l'imagerie cardiaque ont permis une amélioration considérable de l'exploration de ces patients. L'IRM peut quantifier précisément la fonction ventriculaire et rechercher la fibrose myocardique, comme marqueur pronostique. Elle peut également évaluer l'atteinte aortique et sa biomécanique. Elle permet de quantifier les shunts intracardiaques par l'étude des flux ou les lésions valvulaires résiduelles après réparation chirurgicale. Le scanner permet d'étudier précisément l'anatomie des différents montages chirurgicaux, des coronaires qui peuvent être atteintes dans certaines réparations chirurgicales, et des retours veineux pulmonaires qui sont difficilement accessibles en échocardiographie chez l'adulte. Ces examens sont indispensables à l'évaluation des cardiopathies congénitales de l'adulte. Cet article explique les différentes méthodes d'exploration des lésions rencontrées dans les cardiopathies congénitales de l'adulte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cardiopathie congénitale, IRM cardiaque, Scanner cardiaque, Chirurgie cardiaque


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tétralogie de Fallot
  • C. Lapierre, J. Déry
| Article suivant Article suivant
  • Malformations de l'aorte : aspects IRM. Anomalies des arcs aortiques
  • Bruno Kastler, Angelo Livolsi, Christophe Clair, E Delabrousse, Philippe Sarlieve, Démonsthène Michalakis, H Haj Hussein, Dany Vetter, Philippe Germain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.