S'abonner

Dermatoses non infectieuses au cours du diabète sucré - 29/04/08

Doi : AD-11-2003-130-11-0151-9638-101019-ART3 

N. Diris [1],

M. Colomb [1],

F. Leymarie [3],

V. Durlach [2],

J. Caron [2],

P. Bernard [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les dermatoses non infectieuses au cours du diabète paraissent fréquentes si on se réfère aux quelques études de la littérature qui ont tenté d'en évaluer la prévalence.

Malades et méthodes

De novembre 2000 à novembre 2001, 308 malades diabétiques, hospitalisés et tirés au sort, ont été examinés. Les données ont été recueillies de manière prospective et systématique sur un questionnaire préétabli. L'analyse statistique comprenait une analyse descriptive et univariée.

Résultats

206/308 malades diabétiques (67 p. 100) avaient au moins une dermatose non infectieuse, les plus fréquentes étant la xérose cutanée (39 p. 100), la dermopathie diabétique (24 p. 100), l'érythrose faciale (24 p. 100), la capillarite purpurique et pigmentée des jambes (20 p. 100), la xanthochromie (12 p. 100), l'état pseudo-sclérodermique (8 p. 100) et l'acanthosis nigricans (7 p. 100). Les dermatoses non infectieuses dans leur ensemble étaient plus fréquentes chez les malades diabétiques de type II ayant au moins une complication microvasculaire.

Discussion

Cette étude est le premier travail prospectif français sur le sujet. Nous avons trouvé des prévalences des dermatoses non infectieuses au cours du diabète proches de celles des principales études de la littérature. Certaines de ces dermatoses sont un marqueur de complication macrovasculaire (acanthosis nigricans, capillarite purpurique et pigmentée) ou microvasculaire (xérose, acanthosis nigricans, capillarite purpurique et pigmentée, maladie de Dupuytren) pour le diabète de type II ou sont un marqueur d'auto-immunité (pelade, vitiligo) pour le diabète de type I.

Abstract

Non infectious skin conditions associated with diabetes mellitus: a prospective study of 308 cases.

Introduction

Non-infectious dermatoses during diabetes appear frequent if one refers to some of the studies in the literature that have attempted to assess its prevalence.

Patients and methods

From November 2000 to November 2001, 308 randomly selected, hospitalized, diabetic patients were examined. The data were collected prospectively and systematically in a pre-established questionnaire. Statistical analysis included a descriptive and univariate analysis.

Results

206/308 diabetics (67 p. 100) exhibited at least one non-infectious dermatitis, the most frequent of which was cutaneous xerosis (39 p. 100), diabetic dermopathy (24 p. 100), facial erythrosis (24 p. 100), purpural and pigmented capillaritis of the legs (20 p. 100), xanthochromia (12 p. 100) pseudo-scleroderma (8 p. 100) and acanthosis nigricans (7 p. 100). The non-infectious dermatoses were globally more frequent in type II diabetic patients exhibiting at least one microvascular complication.

Discussion

This study is the first French prospective work on the subject. We found a prevalence of non-infectious dermatoses during diabetes close to that of the major studies in the literature. Some of these dermatoses are markers of macrovascular (acanthosis nigricans, purpural and pigmented capillarity) or microvascular (xerosis, acanthosis nigricans, purpural and pigmented capillarity, Dupuytren's disease) complications for type II diabetes or are markers of auto-immunity (alopecia areata, vitiligo) for type I.


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 130 - N° 11

P. 1009 - novembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Condylomes anogénitaux externes suivis en consultation spécialisée
  • M. Pelisse, R. Barasso
| Article suivant Article suivant
  • Marqueurs moléculaires associés au pronostic du mélanome
  • M. Heenen, M. Laporte

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.