Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les psychoses post-traumatiques : une nouvelle nosographie. Implications médico-légales - 21/09/22

Post-traumatic psychosis: A new nosography. Medico-legal implications

Doi : 10.1016/j.amp.2022.07.034 
Yann Auxéméry a, b,
a Université de Lorraine, EA 4360 APEMAC « Adaptation, mesure et évaluation en santé. Approches interdisciplinaires » - Équipe EPSAM, Île du Saulcy, 57000 Metz, France 
b Groupe hospitalier territorial Lorraine Nord, Centre hospitalier spécialisé de Jury, Centre de Réadaptation de Jour pour Adultes, 12, rue des Treize, 75070 Metz, France 

Correspondance.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 21 September 2022

Résumé

Introduction

En opposition à la « psychose », on parlait dans les classifications encore en vogue il y a moins d’une décennie de « névroses traumatiques ». Un texte juridique important affirme encore aujourd’hui, dans notre pays, que « les psychoses post-traumatiques n’existent pas », ce qui empêche leur indemnisation au titre de la réparation du dommage psychique. Et pourtant, battant ces dogmes en brèche, certains praticiens ont itérativement rendu compte de situations cliniques où traumatisme psychique et psychose se découvrent intimement liés. Les enjeux thérapeutiques et médico-légaux sont majeurs, de même que les implications en termes de recherche.

Objectifs, Matériels et Méthodes

D’après une revue de la littérature internationale confrontée à notre expérience pratique, nous définissons les différentes typologies anatomocliniques de psychoses post-traumatiques.

Résultats

Nous exposons successivement les psychoses induites par : (i) un traumatisme psychique isolé en subdivisant les troubles fonctionnels (aigus et chroniques) et structurels (schizophréniques et paranoïaques); (ii) un traumatisme crânien isolé avec présentation des symptômes en fonction de l’étendue des lésions cérébrales (troubles psychotiques organiques, schizophrenia-like psychosis, schizophrénique post-traumatique).

Discussion

La très récente densification de la description clinique des troubles psychiques post-traumatiques a mis en évidence la notion de psychoses post-traumatiques. Pourtant, si certains barèmes médico-légaux évoquent ces troubles, c’est parfois paradoxalement pour en récuser l’existence ou l’imputabilité, sans d’ailleurs forcément préciser si le fait en cause constitue un trauma psychique ou un trauma crânien, lesquels peuvent en pratique s’intriquer. En réalité, les liens séméiologiques et étiopathogéniques entre traumas et psychoses sont complexes, souvent bidirectionnels, sans que l’imputabilité des symptômes résultants soit à récuser pour autant, au contraire le plus souvent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

In opposition to “psychosis”, one spoke in the classifications still in vogue less than a decade ago of “traumatic neuroses”. An important legal text still affirms today, in our country, that “post-traumatic psychosis does not exist”, which prevents their compensation under the reparation of psychic damage. But defeating these dogmas in breach, clinicians have repeatedly reported on situations where psychological trauma and psychosis are found to be intimately linked. The therapeutic and medico-legal issues are major, as are the implications in terms of research.

Objectives, Materials and Methods

Based on a review of the international literature compared to our practical experience, we define the different anatomoclinical typologies of post-traumatic psychosis.

Results

We successively present the psychoses induced by: (i) an isolated psychic trauma by subdividing the functional (acute and chronic) and structural (schizophrenic and paranoid) disorders; (ii) an isolated traumatic brain injury with presentation of symptoms according to the extent of the brain lesions (organic psychotic disorders, schizophrenia-like psychosis, post-traumatic schizophrenia).

Discussion

The very recent densification of the clinical description of post-traumatic mental disorders has highlighted the notion of post-traumatic psychosis. However, if certain medico-legal scales mention these disorders, it is sometimes paradoxically to deny their existence or their imputability (without necessarily specifying whether the fact in question constitutes a psychic or cranial trauma). In reality, the semiological and etiopathogenic links between trauma and psychosis are complex, often bidirectional, without the medico-legal attribution of the resulting symptoms having to be challenged, on the contrary most often.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Démence post-traumatique, Psychose, Psychose post-traumatique, Schizophrénie, Schizophrénie post-traumatique, Traumatisme crânien, Traumatisme psychique, Trouble de stress post-traumatique

Keywords : Head trauma, Post-traumatic dementia, Post-traumatic psychosis, Post-traumatic schizophrenia, Post-traumatic stress disorder, Psychological trauma, Psychosis, Schizophrenia


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.