S'abonner

Louis XI était-il paranoïaque ? - 22/09/22

Was Louis XI paranoid?

Doi : 10.1016/j.amp.2022.08.015 
Nicolas Brémaud a, b
a ESAT Adapei-Aria, 15, rue de Villeneuve, 85300 Challans, France 
b ESAT Adapei-Aria, 2, rue de La Tour, 85150 La Mothe-Achard, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 22 September 2022

Résumé

Objectifs

Clérambault a posé le diagnostic de « paranoïa » concernant le roi Louis XI (1423–1483). L’objectif de cet article est de rendre compte des divers éléments qui permettent de questionner ce « diagnostic ».

Méthode

Après avoir fait une revue de la littérature psychiatrique au sujet du « cas » Louis XI, nous questionnerons les historiens, puis, considérant l’ensemble de ces recherches, nous mettrons en relief la « méfiance » pathologique du roi, que nous analyserons à la lumière de la psychopathologie et de l’orientation psychanalytique.

Résultats

Le roi Louis XI a été surnommé « l’homme le plus méfiant qui soit ». Au-delà de cette méfiance caractérisée, il semble bien également avoir manifesté des idées de persécution et des préoccupations hypocondriaques. Le diagnostic de « paranoïa » – mais, pour nous, une paranoïa non déclenchée, non délirante – semble pouvoir être retenu, eu égard notamment à la conception qu’en avait Clérambault.

Discussion

La discussion principale est relative à la notion de « méfiance » en psychopathologie, et à son rôle qu’elle peut jouer sur le mode d’une « défense réussie » dans la paranoïa.

Conclusion

Compte tenu d’un certain consensus – parmi les références psychiatriques, mais aussi parmi les historiens – il est fort probable que Louis XI ait présenté une forme de paranoïa, avec idées de persécutions, tyrannie, cruauté, soif de pouvoir, préoccupations hypocondriaques, le tout en un sens « contenu » par une méfiance extrême qui semble l’avoir mis à l’abri d’un délire systématisé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Clérambault issued the diagnosis that King Louis XI (1423–1483) was paranoid. The objective of this article is to enumerate the various elements that make it possible to question this “diagnosis”.

Method

After reviewing the psychiatric literature about the “case” of Louis XI, we consulted historians, and then, considering all of this research, we highlight the king's pathological sense of “distrust” which we then analyze in the light of psychopathology and psychoanalytical orientation.

Results

King Louis XI was nicknamed “the most suspicious man ever”. Beyond this characterized distrust, he also seems to have manifested a persecution complex and hypochondriac concerns. As far as the diagnosis of “paranoia” is concerned, – a non-triggered, non-deviant paranoia seems to us to be appropriate, especially in view of Clérambault's conception of it.

Discussion

The main discussion is related to the notion of “mistrust” in psychopathology, and the role it can play as a “successful defense” in paranoia.

Conclusion

Given that there is a certain consensus – among psychiatric references, but also among historians – it is very likely that Louis XI presented a form of paranoia, with ideas of persecution, tyranny, cruelty, thirst for power, and hypochondriac concerns, All in a sense “contained” by an extreme distrust which seems to have sheltered him from a systematized delirium.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cas clinique, Clérambault, Diagnostic médical, Histoire, Paranoïa, Revue de la littérature, Roi de France

Keywords : Clérambault, Clinical case, History, King of France, Literature paper, Medical diagnosis, Paranoia


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.