Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Perceptions of health professionals regarding care for the patient with pain - 22/09/22

Perceptions des professionnels de santé à l’égard des soins destinés aux patients douloureux

Doi : 10.1016/j.medpal.2022.05.001 
Maria Ana Tovar a, b, 1, Alfredo Saa a, b, 2, Olga Hernandez a, 3, Jaime Garcia b, 4, Herney Andrés Garcia-Perdomo a, 5,
a School of Medicine, Universidad del Valle, Cali, Colombia 
b Physical Medicine and Rehabilitation, Universidad del Valle, Cali, Colombia 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 22 September 2022

Summary

Background

Evaluating the attitudes and perceptions of health personnel regarding pain is a little-explored topic that is worth studying, considering the high prevalence of pain and the increased numbers of victims of violence and accidents treated at medium- and high-complexity hospitals and the associated increase in sources of pain. The aim of this study was to evaluate the attitudes, perceptions, and practices of health personnel regarding patients with pain at a medium- to high-complexity hospital.

Methods

An observational, descriptive, cross-sectional study conducted at a medium- to high-complexity hospital from April to June 2015. The population comprised 107 physicians, 39 nurse practitioners, and 99 nursing assistants. A descriptive analysis was performed with Stata 14 software. To determine the presence of statistically significant differences between study groups, bivariate association analysis and tests of proportional differences were performed using chi-square (X2) and Fisher tests.

Results

Sixty-three percent of the surveyed population reported having sufficient knowledge regarding pain management, 72% believed they were aware of pain management, 81% believed pain could be considered a vital sign, and 35% perceived that health personnel in the workplace are only sometimes responsive to patient pain. Regarding the respondents’ practices, 53% reported that they directly asked patients about pain intensity, 23% used pain measurement scales, and 40% evaluated patients’ satisfaction with their analgesic treatment.

Conclusion

Health professionals show sympathy and concern about pain management; however, in terms of practices, the use of pain assessment scales or the daily evaluation of pain intensity is uncommon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Évaluer les comportements et les représentations des professionnels de santé à l’égard de la douleur est peu exploré, car difficile à étudier du fait de la prévalence de la douleur et le nombre croissant de victimes de violences ou accidents traumatiques à l’origine de phénomènes douloureux. Le but de cette étude était d’évaluer les comportements, les croyances, représentations et pratiques des professionnels de santé face à la prise en charge de la douleur dans des établissements de santé de premier recours et/ou spécialisés dans les situations complexes.

Méthode

Une étude transversale, observationnelle et descriptive a été conduite au sein d’établissements de santé de premier recours et d’établissements spécialisés en situations complexes d’avril à juin 2015. La population visée était composée de 107 médecins, 39 infirmières et 99 aides-soignants. L’analyse descriptive a été réalisée à l’aide du logiciel STATA 14. Les différences significatives potentielles entre les groupes étudiés, les analyses bivariées et les tests de différences proportionnelles ont été évalués par les tests de Chi2 et de test de Fisher.

Résultats

Soixante-trois pour cent de la population étudiée possédaient une connaissance suffisante quant à la prise en charge de la douleur. Soixante-douze pour cent de cette population pensaient être au point quant à cette prise en charge. Au total, 81 % considéraient que la douleur était un signe important à considérer. Trente-cinq pour cent considéraient que les personnels dans leur établissement avaient une attitude adaptée vis-à-vis des patients douloureux. Concernant leur pratique, 53 % des répondants à l’étude déclaraient interroger directement les patients sur le niveau de douleur qu’ils ressentaient, 23 % utilisaient une échelle d’évaluation de la douleur et 40 % évaluaient la satisfaction des patients quant aux traitements antalgiques reçus.

Conclusion

Les professionnels de santé ayant participé à cette étude se sont avérés impliqués et soucieux d’une bonne évaluation et prise en charge de la douleur des patients. Dans la pratique, l’utilisation des échelles d’évaluation de la douleur et l’évaluation quotidienne du niveau de la douleur restent insuffisamment utilisées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Pain, Patient, Perceptions, Scales, Beliefs, Practices, Health personnel, Survey

Mots clés : Douleur, Patient, Perceptions, Échelles, Croyances, Pratiques, Personnel de santé, Enquête


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.