Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aggressive behavior: A language to be understood - 22/09/22

Les comportements agressifs : un langage à comprendre

Doi : 10.1016/j.encep.2022.08.007 
S. Tordjman a, , b
a University Hospital Center for Child and Adolescent Psychiatry (PHUPEA), Guillaume-Régnier Hospital Center, University of Rennes 1, 35000 Rennes, France 
b Integrative Neuroscience and Cognition Center (INCC), CNRS UMR 8002, University of Paris Cité, Paris, France 

Corresponding author: PHUPEA, 154, rue de Châtillon, 35000 Rennes, France.PHUPEA154, rue de ChâtillonRennes35000France

Abstract

Aggressive behaviors could be considered as a dynamic of communication, in which aggression is a language to be understood, to be deciphered by two protagonists : the aggressor coping with a stressful and threatening situation and the aggressed individual coping with an aggressive acting out. The following questions are addressed: (a) What does aggression mean to the aggressor, what does it mean to the aggressed individual? (b) What does the aggressor want or try to express, and why does he or she use this mode of expression and action over another? (c) How does the aggressed individual react, and what is the impact of his or her response on the aggressor? This article reviews studies on the definition of aggression, its measurement, its developmental role and its associated risk factors in children and adolescents. First, aggression in children and adolescents with typical and atypical development is examined based on a developmental approach, clinical case studies in child and adolescent psychiatry, and an empirical study on aggression in autism. Then, in light of these studies, the problem of violence among younger and younger children and adolescents, is discussed. Finally, taking together these studies and discussion, a model is proposed that accounts for factors involved in aggressive behaviors and for different possible levels of intervention. Physical and/or psychic threats generate stress and may therefore lead to offensive or defensive aggression. Stress has to be considered in its physiological dimension (biological stress responses) and psychological dimension (perceived stress). This model reveals a vicious circle: when the main response to aggression is repression, it may reinforce physical/psychic threats and stress perceived by the aggressor, and in turn aggressive behaviors. Intervention can occur at three levels: the stressful situation, the aggressor (perception of the stressful situation and his or her response), and the aggressed individual (perception of the aggression and his or her response). This model, like all models, is limited but it offers a discussion and perspectives to understand the different links that form the “chain of aggressive behavior” and the relationships between exposure to violence and expression of violence. The article concludes on the interest of a muldisciplinary approach to aggression integrating physiological, psychological and sociological dimensions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les comportements agressifs peuvent être considérés comme faisant partie intégrante d’une dynamique de communication, dans laquelle l’agression est un langage à comprendre, à décrypter entre deux protagonistes : la personne qui agresse face à une situation stressante et menaçante (menace physique et/ou psychique), et la personne agressée qui fait face à un passage à l’acte agressif. Les questions suivantes sont ici soulevées : (a) Que signifie l’agression pour la personne qui agresse ? (b) Que veut-elle ou essaie-t-elle d’exprimer au travers de la conduite d’agression, et pourquoi utilise-t-elle ce mode d’expression et d’action plutôt qu’un autre ? (c) Comment la personne agressée réagit-elle, et quel est l’impact de sa réponse sur la personne qui agresse ? Cet article est une revue de plusieurs études portant sur la définition de l’agression, son évaluation, son rôle développemental, et les facteurs de risque ou circonstances susceptibles de contribuer à la survenue de conduites d’agression chez les enfants et adolescents. Tout d’abord, les comportements agressifs chez les enfants et adolescents au développement typique et atypique sont examinés au travers d’une approche en psychologie du développement, mais aussi de cas cliniques en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, et d’une recherche empirique sur les comportements hétéroagressifs dans le Trouble du Spectre de l’Autisme. À la lumière de ces études, le problème de la violence observée chez des enfants et adolescents de plus en plus jeunes, est discuté. Enfin, à partir de ces études et de cette discussion, un modèle est proposé permettant de rendre compte de facteurs impliqués dans les comportements agressifs et de différents niveaux possibles d’intervention. Les menaces physiques et/ou psychiques sont génératrices de stress et peuvent par conséquent déclencher une conduite d’agression offensive ou défensive. Le stress provoqué est à appréhender tant dans sa dimension physiologique (réponses biologiques au stress) que dans sa dimension psychologique (stress perçu par l’individu). Ce modèle révèle un cercle vicieux : quand la principale réponse à l’agression est la répression, cela risque de venir renforcer les menaces physiques/psychiques et le stress perçus par l’auteur de l’agression, et par conséquent ses comportements agressifs. Les interventions peuvent être réalisées à trois niveaux différents : le niveau de la situation stressante, le niveau de la personne qui agresse (perception de la situation stressante et sa réponse), et le niveau de la personne agressée (perception de l’agression et sa réponse). Ce modèle, comme tous les modèles, est réducteur mais il offre une discussion et des perspectives de compréhension des différentes associations qui se succèdent en formant la « chaîne du comportement agressif », compréhension notamment des relations entre l’exposition à la violence et l’expression d’une violence. Cet article conclut sur l’intérêt d’une approche multidisciplianire des comportements hétéroagressifs intégrant les dimensions physiologique, psychologique et sociologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Aggression, Language and communication, Stress, Understanding, Children and adolescents

Mots clés : Agression, Langage et communication, Stress, Compréhension, Enfants et adolescents


Plan


© 2022  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° S1

P. S4-S13 - septembre 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment retracer l’histoire de la violence des jeunes ?
  • J.-J. Yvorel
| Article suivant Article suivant
  • Violences subies, violences agies : la place de l’expression somatique du repérage à l’expertise
  • M. Balençon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.