Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Is malignant edema and hemorrhage after occlusion of high-flow arteriovenous malformation related to the size of feeding arteries and draining veins? - 23/09/22

Doi : 10.1016/j.neuchi.2022.01.008 
R. Aboukais a, b, , A. Devalckeneer a, P. Boussemart b, P. Bourgeois a, T. Menovsky d, X. Leclerc c, e, M. Vinchon a, J.-P. Lejeune a, b
a Department of Neurosurgery, Lille University Hospital, Lille, France 
b Université Lille, INSERM, CHU Lille, U1189-ONCO-THAI-Image Assisted Laser Therapy for Oncology, 59000 Lille, France 
c Neurosurgical Intensive Care Department, Lille University Hospital, Lille, France 
d Department of Neurosurgery, Antwerp University Hospital, University of Antwerp, Antwerp, Belgium 
e Department of Neuroradiology, Lille University Hospital, Lille, France 

Corresponding author at: Department of Neurosurgery, Lille University Hospital, rue E.-Laine, 59037 Lille cedex, France.Department of Neurosurgery, Lille University Hospitalrue E.-Laine59037Lille cedexFrance

Abstract

Objective

Our study aimed to identify predictive factors for malignant post-treatment edema and hemorrhage in patients who underwent microsurgical treatment of arteriovenous malformation (AVM) in our institution.

Methods

The study included 72 patients treated by microsurgery for cerebral symptomatic and/or ruptured AVM between 2010 and 2020. Six patients developed postprocedural malignant edema and hemorrhage (group M); the other 66 patients had no malignant edema and hemorrhage (group NM). In each patient, flow was assessed indirectly by summing the diameters of all feeding arteries to obtain an overall diameter (ODA), and similarly for draining veins (ODV). High-flow was defined as a delay between feeding artery injection and draining vein injection (DAV)<1 second on dynamic digital subtraction angiography. Univariate analysis was performed.

Results

Mean ODA and ODV were respectively 11mm (±8.2) and 11mm (±5.3) in group M and 2.9mm (±1.4) and 3.7mm (±1.3) in group NM (P=0.001). High-flow AVM was demonstrated in 4 out of 5 patients (85%) in group M and in 14 out of 55 (25%) in group NM (P=0.02). Associated aneurysm was seen in 5 patients in group M (83%) and in 11 in group NM (17%) (P=0.001).

Conclusion

High-flow AVM may be associated with higher risk of postoperative edema and hemorrhage. Multidisciplinary discussion is mandatory in these cases, to define a pre-therapeutic plan for progressive staged vascular malformation occlusion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Notre étude a pour but d’identifier des facteurs prédictifs de survenue d’un syndrome de reperfusion suite à une résection microchirurgicale de malformation artérioveineuse (MAV) cérébrale.

Méthodes

Cette étude a inclus 72 patients consécutifs opérés d’une MAV cérébrale entre 2010 et 2020. Six patients ont présenté un syndrome de reperfusion postopératoire (groupe M). Les autres patients n’ont pas eu de complications (groupe NM, n=66). Pour chaque patient, une évaluation indirecte du flux a été réalisée en additionnant les diamètres des artères afférentes pour obtenir un diamètre total artériel (ODA). La même évaluation a été réalisée pour obtenir un diamètre total veineux (ODV). Un débit élevé correspond à un délai inférieur à 1 seconde entre l’opacification des artères afférentes et des veines de drainage à l’angiographie dynamique. Une analyse statistique univariée a été faite.

Résultats

Le ODA et le ODV moyens étaient respectivement de 11mm (±8,2) et 11mm (±5,3) dans le groupe M et de 2,9mm (±1,4) et 3,7mm (±1,3) dans le groupe NM (p=0,001). Dans le groupe M, 4 patients sur 5 (85 %) avaient une MAV à débit élevé et 14 patients sur 55 (25 %) dans le groupe NM (p=0,02). Un anévrisme d’hyperdébit a été noté chez 5 (83 %) patients du groupe M et chez 11 (17 %) patients du groupe NM (p=0,001).

Conclusion

Les patients ayant une MAV à haut débit ont un risque plus important de syndrome de reperfusion postopératoire. Chez ces patients, une discussion multidisciplinaire est nécessaire pour définir un plan pré-thérapeutique qui pourrait avoir pour objectif d’occlure la MAV progressivement à l’aide de procédures successives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Brain AVM, High-flow, NPPB, Occlusive hyperemia

Mots clés : MAV, Syndrome de reperfusion, Anévrisme d’hyperdébit, Débit sanguin


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 68 - N° 5

P. e1-e7 - octobre 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Inter–rater reliability of the simplified Modified Rankin Scale as an outcome measure for treated cerebral aneurysm patients
  • E. Bacchus, M.P. Kate, A. Benomar, B. Farzin, J. Raymond, T.E. Darsaut
| Article suivant Article suivant
  • Minimally invasive cerebral revascularization in moyamoya disease in adult patients
  • M.A. Lopez-Gonzalez, M. Eastin, M. Woo, D. Ramanathan, V. Gospodarev, T. Wilson, H. Zarabi, F. Sharafeddin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.