S'abonner

Comment évaluer en masso-kinésithérapie la présence de facteurs psychosociaux chez l’adulte qui présente des douleurs musculo-squelettiques chroniques ? (Enquête Delphi) - 27/09/22

How to assess the presence of psychosocial factors in adults with chronic musculoskeletal pain in physiotherapy? (Delphi survey)

Doi : 10.1016/j.kine.2021.10.007 
Pierre Ibgui a, b, , Thomas Osinski b, c
a 182, avenue de la première DFL, 83220 Le Pradet, France 
b IFMK de la fondation EFOM Boris Dolto, 118, Bis rue de Javel, 75015 Paris, France 
c Université Paris-Saclay, UVSQ, Erphan, 55, Avenue de Paris, 78000 Versailles, France 

Auteur correspondant : 182, avenue de la première DFL, 83220 Le Pradet, France.182, avenue de la première DFLLe Pradet83220France

Résumé

Introduction

L’approche biopsychosociale est préconisée dans le cadre du traitement des patients atteints de douleurs chroniques. Cependant, il n’existe pas de recommandations sur la manière la plus adéquate pour les kinésithérapeutes de procéder à l’évaluation des facteurs psychosociaux.

Objectif de l’étude

Établir un consensus d’experts sur l’évaluation des facteurs psychosociaux dans le traitement de patients adultes atteints de douleurs chroniques musculo-squelettiques.

Méthode

Cette étude a été réalisée selon la méthode Delphi, une méthode recommandée pour la construction de consensus. Dix-sept kinésithérapeutes, experts en douleur chronique, ont été interrogés via des questionnaires en ligne afin de définir : (1) ce que sont les facteurs psychosociaux ; (2) comment les évaluer ; (3) quels outils peut utiliser un kinésithérapeute ; (4) quel comportement le kinésithérapeute doit adopter ; (5) combien de temps est nécessaire pour l’évaluation des facteurs psychosociaux.

Résultats

Le consensus obtenu fait ressortir qu’une dizaine de facteurs psychosociaux peuvent impacter la kinésithérapie : environnement familial, environnement professionnel, dépression, anxiété, catastrophisme, entourage social, kinésiophobie, croyances erronées, stratégies d’adaptations, comportements de peur-évitement. Les experts ont indiqué que l’évaluation de ces facteurs devrait se dérouler sur plusieurs séances, en utilisant des questions ouvertes, des questionnaires validés et que le comportement non-verbal du kinésithérapeute (posture, orientation, expressions faciales, hochement de tête, contact visuel) influence l’examen clinique. De plus, observer le comportement non verbal du patient est recommandé pour faciliter cette évaluation.

Discussion et conclusion

À notre connaissance, ce travail est le premier de ce type à se concentrer sur les modalités de réalisation de l’évaluation des facteurs psychosociaux chez les patients douloureux chroniques. Ces recommandations peuvent être appliquées sur le terrain pour guider les kinésithérapeutes dans cette démarche, tout en étant bénéfiques pour les patients.

Niveau de preuve

NA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The biopsychosocial approach is recommended in the management of patients with chronic musculoskeletal pain. However, there are no recommendations on the most appropriate way for physiotherapists to assess psychosocial factors.

Study objective

To establish an expert consensus on the assessment of psychosocial factors related to chronic musculoskeletal pain in adults.

Method

This study used the Delphi method to establish recommendations. Seventeen physiotherapists experts in chronic pain were interviewed via online questionnaires in order to define: (1) what psychosocial factors are; (2) how to assess them; (3) what tools can a physiotherapist use; (4) what behavior the physiotherapist should adopt; (5) how much time is needed to assess psychosocial factors.

Results

The consensus obtained highlights ten psychosocial factors that can impact physiotherapy treatment: family environment, professional environment, depression, anxiety, catastrophizing, social environment, kinesiophobia, false beliefs, coping, fear-avoidance behavior. Experts have pointed out that the assessment of these factors should requires several physiotherapy sessions, in which it is recommended to use open questions and validated tools and that physiotherapist's non-verbal behavior (posture, orientation, eye contact, nod of the head, facial expression) influences the clinical examination. Finally, observing the patient's non-verbal behavior is recommended to facilitate this assessment.

Discussion and conclusion

To our knowledge, this study is the first to focus on how to conduct an evaluation of psychosocial factors in patients with chronic pain. These recommendations can be applied in practice to guide therapists in this process, while benefiting patients in their care.

Level of evidence

NA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Biopsychosocial, Évaluation, Facteurs psychosociaux, Kinésithérapie

Keywords : Assessment, Biopsychosocial, Physiotherapy, Psychosocial factors


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 250

P. 5-13 - octobre 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’« universitarisation » et la recherche marchent-elles vraiment main dans la main ?
  • T. Rulleau, Jeremy Rollin
| Article suivant Article suivant
  • Impact d’une technique de stimulation manuelle veino-lymphatique selon la méthode Schiltz sur la récupération de la mobilité du genou suite à une arthroplastie totale de genou : un essai comparatif randomisé
  • Brigitte Preneuf-Pauthier, Virginie Redon, Noémie Marchat, Jean Toniolo, Vincent Rousseau, Valérie Delaide, Sylvie Dallière, Agnès Bergeron, Benoît Marin, Pascale Beloni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.