S'abonner

The posture of high-level wrestlers affects their functional movement patterns: An observational study - 29/09/22

Impact de la posture des lutteurs de haut niveau sur leurs mouvements fonctionnels : une étude obsevationnelle

Doi : 10.1016/j.scispo.2022.03.009 
O. Uzer a, , N.U. Yıldırım b, C. Soylu b, M. Ozal c
a Therapy and Rehabilitation, Tavsanlı Vocational School of Health Services, Kutahya Health Sciences University, Tavsanlı, Kütahya, Turkey 
b Gulhane Faculty of Physical Therapy and Rehabilitation, University of Health Sciences, Etlik, Ankara 
c Faculty of Sports Sciences, Ankara Yıldırım Beyazıt University, Kecioren, Ankara 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 29 September 2022

Summary

Objectives

Although there are reports in the recent literature demonstrating the epidemiology of injuries in the wrestler population, no study could be found which has investigated the effect of posture on the functional movement patterns in wrestlers. This study was planned to investigate the effect of posture on the Functional Movement Screen (FMS) scores in wrestlers.

Equipment and methods

The study included 68 male (30 greco-roman and 38 freestyle) wrestlers. Spine posture and flexibility were measured via Spinal Mouse (SM). The New York Posture Rating (NYPR) and FMS Test Kits were used to evaluate overall body posture and functional movement patterns, respectively.

Results

Significant weak correlations were found between the FMS sub-parameters, SM sub-parameters and NYPR total score (ρ=−0.265–0.297; P<0.05). There was a significant weak to moderate relationship between FMS and SM spine-check sub-parameters (ρ=−0.262–0.372; P<0.05). A significant weak to moderate correlation was found between NYPR sub-parameters for abdominal, chest, foot, shoulder and head postures and all FMS sub-parameters excluding rotation stability (ρ=0.329–0.504; P<0.05). There was no relationship between FMS, SM and NYPR total scores.

Conclusions

Postural deviations in wrestlers especially in the columna vertebralis may disrupt the biomechanical alignment of the upper and lower extremities, causing the joints to fail to perform arthrokinematic and osteokinematic movements at the appropriate angles, increasing the risk of injury to the wrestlers. The results of this study, in which the general body postures of wrestlers were evaluated and monitored, showed that the effects of posture on functional movements patterns help to predict the risk of injury and can play a protective role in wrestlers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Bien que certains travaux récents démontrent l’épidémiologie des blessures au sein des lutteurs, aucune étude ne s’est penchée sur l’effet de la posture sur les mouvements fonctionnels de ces derniers. Cette étude vise à étudier l’effet de la posture sur les résultats du Test des mouvements fonctionnels (FMS) chez les lutteurs.

Instruments et méthodes

Soixante-huit lutteurs masculins (30 gréco-romains et 38 freestyle) ont été retenus. La posture et la flexibilité de la colonne vertébrale ont été mesurées via Spinal Mouse (SM). L’évaluation globale de la posture du corps et des mouvements fonctionnels a été réalisée à l’aide de la New York Posture Rating (NYPR) et des kits de test FMS, respectivement.

Résultats

De faibles corrélations significatives ont été trouvées entre les sous-paramètres FMS, les sous-paramètres SM et le score total NYPR (ρ=−0,265–0,297 ; p<0,05). Une corrélation significative faible à modérée a été trouvée entre les sous-paramètres FMS et SM spine-check (ρ=−0,262–0,372 ; p<0,05). Une corrélation significative faible à modérée a été trouvée entre les sous-paramètres NYPR qui sont les postures de l’abdomen, de la poitrine, des pieds, des épaules et de la tête et tous les sous-paramètres FMS exclus dans la stabilité de la rotation (ρ=0,329–0,504 ; p<0,05). Aucun rapport n’a été établi entre les scores totaux du FMS, du SM et du NYPR.

Conclusions

Les déviations posturales chez les lutteurs, en particulier dans la colonne vertébrale, peuvent perturber l’alignement biomécanique des membres supérieurs et inférieurs, empêchant les articulations d’effectuer des mouvements arthrocinématiques et ostéocinématiques aux angles appropriés, augmentant le risque de blessure pour les lutteurs. Les résultats de cette étude, dans laquelle les postures corporelles générales des lutteurs ont été évaluées et surveillées, ont montré que les effets de la posture sur les schémas de mouvements fonctionnels aident à prédire le risque de blessure et peuvent jouer un rôle protecteur chez les lutteurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Functional movement screen, Posture, Spine, Wrestling

Mots clés : Test des mouvements fonctionnels, Posture, Colonne vertébrale, Lutte


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.