Table des matières EMC Démo S'abonner

Groupes sanguins érythrocytaires de nature protéique - 14/10/22

[13-000-R-51]  - Doi : 10.1016/S1155-1984(22)44433-5 
J. Chiaroni a, b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, médecin biologiste, docteur d'Université, C. Izard b : Pharmacienne biologiste, P. Pedini a, b : Pharmacien biologiste, L. Laget a, b : Pharmacienne biologiste
a Aix-Marseille Université, Centre national de la recherche scientifique, Établissement français du sang, Unité mixte de recherche (UMR) 7268 : anthropologie bioculturelle, droit, éthique, santé, 51, boulevard Pierre-Dramard, 13344 Marseille, France 
b Établissement français du sang PACA-Corse, UMR 7268 : biologie des groupes sanguins, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les groupes sanguins de nature protéique sont des produits primaires des gènes. Si certains ont une expression restreinte au tissu érythroïde, comme les protéines LW/ICAM-4 et hERMAP, la majorité s'exprime ou a des équivalents moléculaires dans de nombreux tissus. D'un point de vue fonctionnel, ces molécules peuvent être classées en transporteurs et canaux, enzymes, protéines structurelles et molécules ayant des fonctions de reconnaissance. Dans la majorité des cas, les rares individus totalement dépourvus d'un système de groupe sanguin (phénotypes « nuls ») sont en bonne santé, ce qui suggère que d'autres structures protéiques peuvent prendre le relais et assurer la même fonction. Généralement, les sujets ne possédant pas l'un de ces antigènes n'ont pas non plus dans leur sérum les anticorps correspondants. Ceux-ci sont produits uniquement après une stimulation interhumaine transfusionnelle ou obstétricale. Ces anticorps dits « immuns » et « irréguliers » représentent un danger potentiel en cas de transfusion ou grossesse incompatibles. Ils doivent être, conformément à la réglementation, systématiquement recherchés et détectés avant toute transfusion et chez toute femme enceinte. Dans la majorité des cas, leur présence en contexte transfusionnel impose la sélection d'un concentré de globules rouges dépourvu de l'antigène correspondant, avec la réalisation d'une épreuve de compatibilité au laboratoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Groupes sanguins, Érythrocytes, Polymorphisme, Transfusion, Incompatibilité fœtomaternelle


Plan


 Les annexes indiquées dans ce PDF sont présentes dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Groupes sanguins de nature glucidique
  • J. Chiaroni, F. Roubinet, P. Bailly
| Article suivant Article suivant
  • Hémoglobines : structure et fonction
  • H. Wajcman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.