Table des matières EMC Démo S'abonner

Microenvironnement hépatique - 18/10/22

[7-005-A-14]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(22)55960-4 
B. Clément  : Directeur de recherche Inserm
 Institut NuMeCan, Nutrition métabolismes et cancer, Inserm U-1241, Inrae U-1341, Université de Rennes, 2, rue Henri-le-Guilloux, 35000 Rennes, France 

Résumé

Le microenvironnement hépatique est constitué d'un ensemble complexe de cellules résidentes et de cellules circulantes, d'eau, d'ions, de molécules exogènes et endogènes solubles, et d'une matrice extracellulaire agrégeant des macromolécules, collagènes, protéoglycanes et glycosaminoglycanes. La matrice extracellulaire stocke et module la biodisponibilité des cytokines et des enzymes impliquées dans son remodelage, notamment les métalloprotéases matricielles. Le microenvironnement joue un rôle essentiel dans le maintien de l'homéostasie du foie en régulant la plupart des fonctions biologiques des hépatocytes et des cellules non parenchymateuses. La composition et la distribution des constituants du microenvironnement sont modifiées dans la plupart des situations physiopathologiques : différenciation embryonnaire, régénération hépatique, inflammation et fibrose consécutives à une agression répétée du parenchyme, cirrhose et cancers primitifs du foie (carcinomes hépatocellulaires et cholangiocarcinomes) ou cancers secondaires à une invasion de métastases extrahépatiques. De nombreuses cellules concourent à la formation du microenvironnement hépatique et à son activité biologique. Dans les cancers du foie, les myofibroblastes (cancer-associated fibroblasts) ont un rôle prédominant dans la production de la matrice extracellulaire qui module la progression tumorale. De nombreuses stratégies thérapeutiques qui ciblent le microenvironnement hépatique sont explorées pour le traitement des maladies chroniques du foie. L'immunothérapie est un exemple de l'importance que prennent ces nouveaux traitements dans la prise en charge des patients atteints de cancers. Le succès de ces traitements innovants dépend de la validation de biomarqueurs pour identifier des sous-populations de patients susceptibles de répondre à ces nouvelles stratégies thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Foie, Matrice extracellulaire, Interactions cellulaires, Hépatocytes, Cytokines, Fibrose, Cirrhose, Cancer


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Structure et fonctions des hépatocytes
  • O. Musso, C. Aninat, P. Loyer, A. Corlu
| Article suivant Article suivant
  • Microbiote et maladies du foie
  • D. Ciocan, G. Perlemuter

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.