S'abonner

Cold urticaria in children may be the cause of anaphylaxis: Clinical findings of our patients - 09/11/22

L’urticaire froide chez les enfants peut être la cause de l’anaphylaxie : résultats cliniques de nos patients

Doi : 10.1016/j.reval.2022.10.003 
O. Soyoz a, , O. Sancakli a , F.C. Celik a , S.O. Boluk b , I. Taskirdi c , I.A. Haci a , M.S. Kaya a , A. Demir a , C.S. Karkiner a , D. Can d
a Izmir University of Health Sciences, Izmir Dr. Behçet Uz Child Disease and Pediatric Surgery Hospital, Department of Pediatric Allergy and Immunology, Izmir, Turkey 
b Aydın Gynecology And Pediatrics Hospital, Aydın, Turkey, Department of Pediatric Allergy and Immunology, Aydın, Turkey 
c Izmir University Of Health Sciences, Izmir Tepecik Training And Research Hospital, Department of Pediatric Allergy and Immunology, Izmir, Turkey 
d Balikesir University, Faculty of Medicine, Department of Allergy and Pulmonology, Balikesir, Turkey 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 09 November 2022

Abstract

Background

Cold urticaria (ColdU) is a subtype of chronic inducible urticaria. Although cold urticaria is rare in children, it has a special importance because it can result in anaphylaxis. Since it is difficult to protect patients from cold for many years, the prognosis of the disease is curious.

Objective

We aimed to evaluate the clinical features and prognosis of children with cold urticaria.

Methods

Patients with cold urticaria who were followed up in our pediatric allergy and immunology clinic between 2006 and 2020 were retrospectively evaluated. The reaction was divided into three groups according to the severity of symptoms: type 1; urticaria and/or angioedema at the contact site; type 2; diffuse urticaria and/or angioedema without other systemic symptoms; and type 3; other systemic reactions compatible with anaphylaxis.

Results

Our study included 21 patients, 52.4% of whom were male, with a mean age at diagnosis of 10.8±4.3 years (4–18 years). The median follow-up period of the patients was 36 months (24–62 months). Localized cold urticaria was detected in 57.1% of the cases. Type 2 reaction was found in 14.3% of the cases and Type 3 reaction was found in 28.6%. In 6 cases, there was a history of anaphylaxis (Type 3). Remission developed in four (19%) patients, symptoms decreased in 6 (28.6%) patients, and symptoms persisted in 9 (42.9%) patients.

Conclusion

Children with cold urticaria are at high risk of systemic reactions and unfortunately the disease tends to persist. Detailed guidelines are needed for follow-up and treatment considering that elimination is very difficult in children.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

L’urticaire au froid (ColdU) est un sous-type d’urticaire chronique inductible. ColdU est particulièrement important chez les enfants car il peut provoquer une anaphylaxie.

Objectif

Nous avons cherché à évaluer les caractéristiques cliniques et le pronostic des enfants atteints d’urticaire au froid.

Méthodes

Les patients atteints d’urticaire au froid suivis dans notre clinique d’immunologie pédiatrique contre les allergies entre 2006 et 2020 ont été évalués rétrospectivement. La réaction a été divisée en trois groupes selon la sévérité des symptômes : type 1 ; éruption cutanée et/ou œdème de Quincke au site de contact ; type 2 ; urticaire diffuse et/ou œdème de Quincke sans autres symptômes systémiques ; type 3 ; autres réactions systémiques compatibles avec l’anaphylaxie.

Résultats

Vingt et un patients dont 52,4 % de sexe masculin, d’âge moyen au diagnostic de 10,8±4,3 ans, ont été inclus dans notre étude. Le suivi médian était de 36 mois (24–62mois). Une urticaire au froid localisée a été détectée dans 57,1 % des cas. Une réaction de type 2 a été retrouvée dans 14,3 % des cas et une réaction de type 3 a été retrouvée dans 28,6 %. L’anaphylaxie s’est développée dans 6 cas (Type 3). Une rémission s’est développée dans 19 % des cas, les symptômes ont diminué dans 28,6 % et se sont poursuivis avec la même sévérité dans 42,9 %.

Conclusion

Les enfants atteints d’urticaire au froid sont à haut risque de réactions systémiques, la maladie a tendance à persister. Des directives détaillées sont nécessaires car l’élimination par le froid est difficile.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Anaphylaxis, Cold, Ice cube test, Urticaria, Omalizumab

Mots clés : Anaphylaxie, Rhume, Test du glaçon, Urticaire, Omalizumab


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.