Table des matières EMC Démo S'abonner

Imagerie nucléaire du cancer du sein - 14/11/22

[34-821-A-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8543(22)42513-4 
V. Roux
 Service de médecine nucléaire, Institut Gustave-Roussy, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France 

Résumé

Les examens de médecine nucléaire interviennent à différents niveaux dans l'évaluation diagnostique des cancers du sein. La tomographie par émission de positons (TEP) au fluorodésoxyglucose (FDG) couplée à la tomodensitométrie (TDM) est devenue l'examen le plus utilisé dans le bilan d'extension initial des cancers mammaires à partir des stades cT2N1 ou cT3Nx, en cas de récidive suspectée ou avérée et dans l'évaluation de la réponse aux traitements systémiques néoadjuvants et adjuvants. Ses performances diagnostiques sont élevées pour l'évaluation des aires ganglionnaires extra-axillaires et le bilan métastatique à distance. La sensibilité de la TEP FDG varie toutefois selon les sous-types histomoléculaires de cancers du sein, reflétant leur hétérogénéité. Elle tend à remplacer le bilan conventionnel par scintigraphie osseuse (SO) et TDM thoraco-abdomino-pelvienne précédemment indiqué aux mêmes stades. D'autres traceurs TEP existent, tels que le fluorure de sodium marqué au 18Fluor (18F-FNa), traceur osseux figurant dans les recommandations internationales, le 18F-fluoroestradiol, traceur des récepteurs aux œstrogènes et le 89Zr-Trastuzumab ciblant les cancers surexprimant le récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER2). La SO aux bisphosphonates marqués au technétium-99m (99mTc), imagerie de la reconstruction ostéoblastique, reste indiquée pour le bilan d'extension des mêmes stades de cancers du sein, nécessitant la prescription conjointe d'une TDM thoraco-abdo-pelvienne pour les évaluations viscérale et ganglionnaire. Elle peut être utile dans la caractérisation de métastases ostéocondensantes inconstamment fixantes en TEP FDG, mais sa sensibilité chute pour les métastases ostéolytiques. Ses performances diagnostiques sont améliorées par la réalisation d'acquisitions tomoscintigraphiques couplées à une TDM, additionnellement aux images planaires (imagerie hybride fusionnée). Enfin, la recherche du ganglion sentinelle (GS) est la technique de référence pour le bilan d'extension ganglionnaire axillaire des cancers du sein peu avancés, N0 clinique et échographique. La méthode isotopique, par son innocuité et ses bonnes performances diagnostiques, est devenue la plus utilisée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cancer du sein, Médecine nucléaire, Tomographie par émission de positons, TEP, TEP/TDM FDG, TEP FNa, TEP FES, Scintigraphie osseuse, Ganglion sentinelle


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Imagerie du sein opéré et traité
  • A. Tardivon, E. Aubert, M. Kollen, F. Thibault, C. Malhaire
| Article suivant Article suivant
  • Imagerie des prothèses mammaires
  • R. Boutemy, B. Borens

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.