Table des matières EMC Démo S'abonner

Activités physiques et sportives de l'enfant et de l'adolescent : des croyances aux recommandations sanitaires - 14/11/22

[27-040-F-01]  - Doi : 10.1016/S0292-062X(22)47460-5 
C. Tanné
 Service de pédiatrie et néonatologie, Centre médicosportif des hôpitaux du Pays du Mont Blanc, Hôpitaux du Pays du Mont Blanc, 380, rue de l'Hôpital, 74700 Sallanches, France 

Résumé

Pour préserver la santé des jeunes de la classe d'âge 5-17 ans, l'Organisation mondiale de la santé recommande des niveaux d'activité physique consistant à cumuler au moins 60minutes par jour d'activité physique d'intensité modérée à soutenue. En France, les jeunes forment le groupe d'âge le plus actif et sont globalement en bonne santé, mais leur niveau d'activité physique et/ou sportive est insuffisant et baisse de génération en génération. L'éducation physique et sportive et les pratiques sportives de loisirs ne suffisent pas à compenser la baisse de l'activité physique dans la vie quotidienne. Les analyses démontrent que l'inactivité est un fort contributeur de la surcharge pondérale et d'obésité, facteurs qui eux sont délétères pour la santé. De plus, il est reconnu que le niveau d'activité physique dans l'enfance/adolescence conditionne le niveau d'activité à l'âge adulte. Les filles et les garçons ont les mêmes aptitudes physiques avant la puberté. Leur potentiel en endurance aérobie étant très élevé, il n'y a pas lieu de les brider par crainte de fatigue ou d'épuisement au cours d'efforts inférieurs à 10 à 15minutes. En revanche, leur potentiel de force reste modeste, et le potentiel de résistance est faible. L'enfant est « prêt » à la compétition sportive lorsqu'il recherche de lui-même à comparer ses habiletés à celles de ses pairs. Pour les sports d'équipe, l'enfant doit de plus comprendre ce qui est sous-jacent au processus compétitif : stratégie et coopération au sein du groupe. Cela n'advient généralement qu'entre 10 et 12 ans. Blessures de surutilisation, syndrome de surentraînement, voire burn out sont possibles chez le jeune sportif. Les séquelles de ces troubles pouvant être importantes sur la croissance osseuse et le développement psychologique du jeune, il convient d'être vigilant et réactif dès l'apparition des prodromes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Enfants et adolescents, Activités physiques et/ou sportives (APS), Inactivité physique et sédentarité, Bénéfices sur la santé, Prévention cardiovasculaire, Capacités ou aptitudes physiques, Compétition sportive, Triade de l'athlète féminine, Syndrome de surentraînement


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Pédiatrie 2021;41(1):1-10 [4-104-B-10].


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Examen radiologique et échographique du pied de l'enfant
  • L. Mainard-Simard
| Article suivant Article suivant
  • Pied syndromique
  • S. Krissian, T. Odent

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.