S'abonner

Différences sexuelles dans la mortalité par accident vasculaire cérébral en Thaïlande : une étude de cohorte nationale - 24/11/22

Sex differences in stroke mortality in Thailand : A National cohort study

Doi : 10.1016/j.ancard.2022.11.003 
Abdel-Rahman Abdel-Fattah a, , Tiberiu A Pana a, Somsak Tiamkao b, c, Kittisak Sawanyawisuth d, Narongrit Kasemsap b, c, Mamas A Mamas e, Phyo K Myint a
a Ageing Clinical and Experimental Research (ACER) Team, Institute of Applied Health Sciences, School of Medicine, Medical Sciences & Nutrition, University of Aberdeen, Foresterhill, Aberdeen, AB25 2ZD, Scotland, UK 
b Neurology Division, Department of Medicine, Faculty of Medicine, Khon Kaen University, Khon Kaen, Thailand 
c North-Eastern Stroke Research Group, Khon Kaen University, Khon Kaen, Thailand 
d Ambulatory Medicine Division, Department of Medicine, Faculty of Medicine, Khon Kaen University, Khon Kaen, Thailand 
e Keele Cardiovascular Research Group, Centre for Prognosis Research, Institute for Primary Care and Health Sciences, Keele University, Stoke-on-Trent, UK 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 24 November 2022

Résumé

Contexte

Plus de la moitié du fardeau mondial croissant de la mortalité par accident vasculaire cérébral est imputable au seul sous-continent est-asiatique. Les différences entre les sexes dans la mortalité par accident vasculaire cérébral dans la population asiatique n'ont pas encore été évaluées dans la littérature. Nous avons cherché à évaluer les différences entre les sexes dans la mortalité après un AVC dans une grande cohorte de patients thaïlandais.

Méthodes

Toutes les admissions d'AVC entre 2004 et 2015 ont été incluses à partir de la base de données de l'assurance-santé publique thaïlandaise. L'association entre le sexe et la mortalité a été évaluée à l'hôpital, à 1 mois, 1 an et 5 ans, à l'aide de régressions de Cox multivariées, séparément pour l'AVC ischémique (IS), l'AVC hémorragique (HS) et l'AVC de type indéterminé (SUT), en ajustant les facteurs de confusion.

Résultats

608 890 patients ont été inclus : 370 527 patients avec IS (60,9 %), 173 236 avec HS (28,5 %) et 65 127 avec SUT (10,6 %). Les femmes étaient plus âgées que les hommes dans les trois groupes et avaient une prévalence plus élevée de comorbidités. Les rapports de risque (RR) ajustés de la mortalité ont montré que les femmes avaient une mortalité post-IS plus élevée que les hommes (à l'hôpital : HR : 1,20 ; IC à 95 % : 1,17–1,23 ; à 1 mois : HR : 1,17 ; IC à 95 % : 1,15–1,20 ; 1 an : HR : 1,10 ; IC à 95 % : 1,09–1,12 et 5 ans : HR : 1,02 ; IC à 95 % : 1,01–1,03). Les femmes avaient également une mortalité plus élevée après HS (à l'hôpital : HR : 1,02 ; IC à 95 % : 1,00–1,04 ; à 1 mois : HR : 1,08 ; IC à 95 % : 1,06–1,10 ; à 1 an : HR : 1,04 ; IC à 95 % : 1,03–1,06 et à 5 ans : HR : 1,09 ; IC à 95 % : 1,08–1,11) et SUT (à l'hôpital : HR : 1,04 ; IC à 95 % : 1,03–1,06 ; 1 mois : HR : 1,20 ; IC à 95 % : 1,14–1,27 ; 1 an : HR : 1,14 ; IC à 95 % : 1,09–1,18 et 5 ans : HR : 1,06 ; IC à 95 % : 1,03–1,10).

Conclusion

Comparativement aux hommes, les femmes étaient plus âgées au moment du diagnostic d'AVC et présentaient une charge plus élevée de facteurs de risque d'AVC. Les femmes avaient également une mortalité plus élevée après un AVC, quel que soit le type d'AVC ou la durée depuis le début de l'AVC. Après l'IS, la surmortalité par accident vasculaire cérébral chez les femmes était la plus élevée pendant la période d'hospitalisation, tandis que la surmortalité par accident vasculaire cérébral augmentait avec le temps chez les femmes atteintes d'HS. Aucune relation claire n'a été trouvée entre la durée depuis le début de l'AVC et la mortalité chez les patients qui ont subi un SUT.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Over half of the growing global stroke-mortality burden is accounted for by the East-Asian-subcontinent alone. Sex differences in stroke-mortality in the Asian population is yet to be assessed in the literature. We aimed to assess the sex-differences in mortality following stroke in a large cohort of Thai-patients.

Method

All stroke admissions between 2004–2015 were included from the Thailand public-health-insurance-database. The association between sex and mortality was assessed in-hospital, at 1 month, 1 year and 5 years, using multivariable Cox-regressions, separately for ischaemic-stroke (IS), haemorrhagic-stroke (HS) and stroke-of-undetermined-type(SUT), adjusting for confounders.

Results

608,890 patients were included: 370,527 patients with IS(60.9%), 173,236 with HS(28.5%) and 65,127 with SUT(10.6%). Women were older than men in all three groups and had higher prevalence of comorbidities. Adjusted hazard-ratios(HRs) of mortality showed women had higher mortality post-IS compared to men (in-hospital: HR: 1.20; 95% CI: 1.17–1.23; 1 month: HR: 1.17; 95% CI: 1.15–1.20; 1 year: HR: 1.10; 95% CI: 1.09–1.12 and 5 years: HR: 1.02; 95% CI: 1.01–1.03). Women also had higher mortality after HS (in-hospital: HR: 1.02; 95% CI: 1.00–1.04; 1 month: HR: 1.08; 95% CI: 1.06–1.10; 1 year: HR: 1.04; 95% CI: 1.03–1.06 and 5 years: HR: 1.09; 95% CI: 1.08–1.11), and SUT (in-hospital: HR: 1.04; 95% CI: 1.03–1.06; 1 month: HR: 1.20; 95% CI: 1.14–1.27; 1 year: HR: 1.14; 95% CI: 1.09–1.18 and 5 years: HR: 1.06; 95% CI: 1.03–1.10).

Conclusions

Compared to men, women were older at time of stroke-diagnosis and had higher burden of stroke risk-factors. Women also had higher mortality after stroke regardless of stroke-type or duration since stroke-onset. Post-IS, excess stroke-mortality in women was greatest during the in-hospital period, whereas excess stroke-mortality increased with time in women who had HS. No clear relationship was found between duration since stroke-onset and mortality in patients who had SUT.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Différence de sexe, AVC ischémique, AVC hémorragique, mortalité, Asie

Keywords : Sex difference, Ischemic stroke, Haemorrhagic stroke, Mortality, Asia


Plan


 Funding : AA received the “Leslie Wilson Aberdeen Summer Research Scholarship (ASRS)” from the Department of Medicine for the Elderly, NHS Grampian to carry out the research (Grant ID : S0303846722002402?via%3Dihub).
 Ethical Approval :  Our study protocol conforms to the ethical guidelines of the 1975 Declaration of Helsinki. Ethical approval was obtained from the Ethics Committee in Human Research, Khon Kaen University, Khon Kaen, Thailand. Acknowledgement.
 Conflict of Interest : The authors report no relationships that could be construed as a conflict of interest.
 Disclosures : None.


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.