S'abonner

Épidémiologie des syncopes - 24/11/22

Epidemiology of syncope

Doi : 10.1016/j.lpmfor.2022.10.017 
Laurent Fauchier , Alexandre Bodin, Arnaud Bisson
 Centre hospitalier universitaire Trousseau et université de Tours, service de cardiologie, Tours, France 

Laurent Fauchier. Centre hospitalier universitaire Trousseau et université de Tours, service de cardiologie, Tours, France.Centre hospitalier universitaire Trousseau et université de Tours, service de cardiologieToursFrance
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 24 November 2022

Résumé

La syncope est un problème courant qui peut être particulièrement invalidant. Son incidence est variable dans la littérature en raison des variations qui existaient pour sa définition, avec des différences de prévalence dans les populations étudiées et une sous-déclaration dans la population générale. On observe une présentation bimodale de l’incidence des syncopes avec l’augmentation de l’âge. Le pic médian de la première syncope se situe autour de 15ans avec un deuxième pic et une forte augmentation après 70ans. La syncope vasovagale est la cause la plus fréquente de syncope pour tous les groupes d’âge, mais les causes cardiaques deviennent plus fréquentes avec l’âge. L’incidence cumulée des syncopes varie de 5 % chez les femmes de 20 à 29ans à 50 % chez les femmes de 80ans et plus. Chez les sujets jeunes, un tiers des étudiants en médecine rapportent au moins un épisode syncopal au cours de leur vie. L’incidence cumulative des syncopes au cours de la vie est environ deux fois plus élevée chez les femmes que chez les hommes. La syncope représente jusqu’à 1–3 % des admissions à l’hôpital et des visites aux urgences et elle alors est plus souvent liée à une comorbidité cardiovasculaire et aux traitements hypotenseurs. Chez les personnes âgées, la syncope est une cause majeure de morbidité et de mortalité, avec des coûts de santé élevés. Les chiffres de prévalence et d’incidence de la syncope chez les personnes âgées sont possiblement faussés par les diagnostics incomplets ou alternatifs lors de présentations sous formes de chutes. Outre les blessures et l’augmentation de la dépendance, les études de qualité de vie montrent que la détérioration fonctionnelle des personnes avec syncopes récidivantes est similaire à celle de plusieurs autres maladies chroniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Syncope is a common problem that can markedly limit quality of life and which is associated with high health care costs. Its incidence may be difficult to estimate due to previous variations in definition, differences in types of population that are evaluated and under reporting in the general population. There is a bimodal presentation in the incidence of syncope with increasing age. The median age of first syncope is around 15 years and there is a marked increase of incidence after 70 years. Vasovagal syncope is the commonest cause of syncope for all age groups, but cardiac causes become more common with advancing age. The cumulative incidence of syncope ranges from 5 % in females aged 20 to 29, up to 50 % in females aged 80 and above. One-third of medical students report at least one syncopal episode in their life-time. The life-time cumulative incidence of syncope in women is almost twice that of men. Syncope accounts for up to 1–3 % of hospital admissions and Emergency Room (ER) visits and in these settings is associated with cardiovascular co-morbidity and pharmacotherapy lowering blood pressure. In older adults, syncope is a major cause of morbidity and mortality with significant medical costs. Estimations of prevalence and incidence for syncope in older adults maybe confounded by an overlap with presentations classified as falls. In addition to injury and increasing dependency, quality-of-life studies consistently show that functional impairment in persons with recurrent syncope is similar to that of several chronic diseases.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.