S'abonner

Problématique de l’accès aux produits d’anesthésie dans les pays en développement : enquête au centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio de Lomé au Togo - 24/11/22

The problem of access to anaesthesia products in developing countries: A survey at the Sylvanus Olympio University Hospital in Lomé, Togo

Doi : 10.1016/j.anrea.2022.08.005 
Sarakawabalo Assenouwe 1, 2, , Essohanam Tabana Mouzou 2, Hamza Dolès Sama 1, 3, Damessane Lamboni 4, Pikabalo Tchetike 1, Magnoudewa Poko 1, Lonlongnon Kossi Randolph 5, Tchimbiandja Labdiedo 1, Gnimdo Mawa-eya Akala Yoba 1, Kadjika Tomta 3, Samuel Ahouangbevi 3
1 CHU Sylvanus Olympio de Lomé, Service d’anesthésie-réanimation, Lomé, Togo 
2 Université de Kara, Faculté des Sciences de la Santé, Kara, Togo 
3 Université de Lomé, Faculté des Sciences de la Santé, Lomé, Togo 
4 Clinique Médico-chirurgicale du CHU Sylvanus Olympio de Lomé, Lomé, Togo 
5 CHU Campus de Lomé, Service d’anesthésie-réanimation, Lomé, Togo 

Sarakawabalo Assenouwe, CHU Sylvanus Olympio de Lomé, Anesthésie-réanimation/Faculté des Sciences de la Santé, Université de Kara, Kara, Togo.CHU Sylvanus Olympio de Lomé, Anesthésie-réanimationFaculté des Sciences de la Santé, Université de KaraKaraTogo

Résumé

Introduction

La pratique de l’anesthésie est confrontée aux difficultés d’accès aux produits d’anesthésie, surtout dans les pays à ressources faibles. Cette étude visait à identifier les sources des produits d’anesthésie utilisés à Lomé.

Patients et méthodes

Nous avons mené une enquête observationnelle monocentrique, du 11 juin au 12 septembre 2019, au CHU Sylvanus Olympio (CHU SO) de Lomé, en répertoriant les lieux d’approvisionnement des produits d’anesthésie.

Résultats

Au total, 1701 patients d’âge moyen 31±14ans ont été inclus. L’intervention était urgente dans 58,3 %. L’air et l’oxygène médical étaient disponibles dans tous les blocs opératoires. La kétamine, le fentanyl, la morphine, l’isoflurane, l’halothane, le sévoflurane et l’épinéphrine étaient fournis par le service d’anesthésie. Le propofol, le rocuronium, la bupivacaïne isobare, l’éphédrine, les aiguilles de ponction lombaire et les sondes trachéales étaient achetés en pharmacie à 72,7 ; 75,4 ; 77,5 ; 87,2 ; 92,5 et 64 % respectivement, chez des vendeurs informels à 4,3 ; 3,7 ; 1,6 ; 1,1 ; 0,5 et 4,4 % respectivement, et fournis par le personnel hospitalier à 17,8 ; 17,8 ; 15,4 ; 8,2 ; 4,9 et 26,2 % respectivement. Les motifs de recours aux sources illégales de produits d’anesthésie étaient : le prix bas (15 %), la rapidité d’accès (14,1 %), l’indisponibilité dans le chariot d’anesthésie (6,1 %) et l’indisponibilité en pharmacie (5,6 %).

Conclusion

Au CHU SO de Lomé, les produits d’anesthésie provenaient des pharmacies et parfois des fournisseurs illégaux. Il est nécessaire de mener des actions en vue d’améliorer la disponibilité et l’accessibilité de ces produits.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The anaesthesia practice faces difficulties in accessing anaesthetic products, especially in low-income countries. This study aimed to identify the sources of anaesthetic products used in Lomé.

Patients and methods

We conducted a monocentric observational survey from the 11th of June to the 12th of September 2019 at the Sylvanus Olympio University Hospital (SO UH) of Lomé and identified the sources of anaesthesia products.

Results

A total of 1701 patients with a mean age of 31±14years were included. The surgical procedure was urgent in 58.3%. Medical air and oxygen were available in all operating theatres. Ketamine, fentanyl, morphine, isoflurane, halothane, sevoflurane and epinephrine were provided by the anaesthesia department. Propofol, rocuronium, isobaric bupivacaine, ephedrine, spinal needles and tracheal tubes were purchased from pharmacies in 72.7 ; 75.4 ; 77.5; 87.2; 92.5 and 64% respectively, from informal drug sellers in 4.3; 3.7; 1.6; 1.1; 0.5 and 4.4% respectively, and provided by hospital staff in 17.8; 17.8; 15.4; 8.2; 4.9 and 26.2% respectively. The reasons for using illegal sources were: low price (15%), quick access (14.1%), unavailability in anaesthesia trolley (6.1%), and unavailability in pharmacies (5.6%).

Conclusion

At the SO UH of Lomé, anaesthetic products are provided from pharmacies and sometimes illegal suppliers. It is necessary to take action to improve the availability and accessibility of these products.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Produits d’anesthésie, Pharmacie, Circuit illégal, Indisponibilité, Rupture de stock

Keywords : Anaesthetic drugs, Pharmacy, Illegal circuit, Unavailability, Drug shortage


Plan


© 2022  Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 6

P. 543-550 - novembre 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accès et approvisionnement en médicaments d’anesthésie-réanimation–entre pays en développement et pays industriels : des problématiques différentes mais une préoccupation commune
  • El Mahdi Hafiani, Clementine Taconet, Valérie Sautou, Christophe Quesnel
| Article suivant Article suivant
  • État des lieux des limitations des thérapeutiques actives et des directives anticipées en périopératoire. Résultats d’une enquête sur 291 anesthésistes-réanimateurs
  • Ines Gueguen, Vincent Colas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.