S'abonner

L’orientation cinématique combinée de la cupule permettrait de réduire le taux de conflit prothétique et d’« edge loading » comparé à l’orientation mécanique et anatomique. Une étude in vitro cas témoin - 25/11/22

Combined kinematic cup alignment reduces the rate of impingement and edge loading compared to mechanical and anatomical alignment. An in-vitro case-control study

Doi : 10.1016/j.rcot.2022.10.017 
Thomas Aubert a, Pierre-Alban Bouche a, b,
a Orthopaedic department, Croix St Simon Hospital, 125, rue d’Avron, 75020 Paris, France 
b Orthopaedic department, Lariboisière Hospital, AP–HP, 2, rue Ambroise Paré 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Friday 25 November 2022

Résumé

Introduction

Ces dernières années ont été décrits différents types d’orientation de l’implant acétabulaire dans l’arthroplastie totale de hanche afin de diminuer le risque de conflit prothétique et « d’edge loading ». Il en existe actuellement trois principales : l’orientation mécanique (40° inclinaison/15° antéversion relative au plan pelvien antérieur), anatomique (40° inclinaison/antéversion parallèle au ligament transverse) et cinématique combinée (positionnement en fonction des mobilités spino-pelviennes). Aucune étude n’a comparé de manière simultanée ces trois orientations en termes de taux de conflit prothétique et d’edge loading. Aussi nous avons mené une étude rétrospective cas témoin comparant in vitro ces trois méthodes d’orientations afin d’établir s’il existait une différence sur le risque de conflit prothétique et d’edge loading.

Hypothèse

Notre hypothèse était que de l’orientation cinématique combinée permettait de réduire le risque de conflit prothétique et d’edge loading de façon significative comparé aux deux autres types d’orientation.

Méthodes

À l’aide d’un système de planification préopératoire de prothèse totale de hanche, nous avons simulé les trois orientations de la cupule pour chaque patient. Notre cohorte était composée de 90 patients opérés entre novembre 2019 et janvier 2022 d’une prothèse totale de hanche à couple céramique/céramique. Nous avons recueilli, pour chaque simulation, la présence ou non de conflit prothétique et/ou d’edge loading. Notre critère de jugement était la comparaison entre les 3 orientations des taux de conflit prothétique et d’edge loading.

Résultat

Avec l’orientation mécanique, 31 % (28/90) des patients avaient un risque de conflit prothétique et 22 % (20/90) un risque d’edge loading. Avec l’orientation anatomique, 31 % (28/90) des patients avaient un risque de conflit prothétique et 23,3 % (21/90) un risque d’edge loading, tandis que pour l’orientation cinématique combinée, 12,2 % (11/90) des patients avaient un risque de conflit prothétique et 8,9 % (8/90) des patients un risque d’edge loading. Lorsque l’on comparait deux à deux les différentes orientations de cupule, on observait que l’orientation cinématique combinée réduisait de manière significative le taux de conflit prothétique et d’edge loading par rapport à l’orientation mécanique (respectivement, p=0,03 et p=0,022) et par rapport à l’orientation anatomique (respectivement, p=0,03 et p=0,014). Aucune différence n’a été observée entre l’orientation mécanique et anatomique pour les taux de conflit prothétique ou d’edge loading.

Conclusion

L’utilisation d’une orientation cinématique combinée dans la pose de prothèse totale de hanche permettrait de réduire in vitro de façon significative le risque de conflit prothétique et d’edge loading par rapport aux orientations mécanique et anatomique.

Niveau de preuve

III, étude rétrospective cas témoin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Orientation mécanique, Cinématique, Anatomique, PTH, Planification


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics &Traumatology : Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.