Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Regard phénoménologique sur le noyau sensitif - 01/01/02

J.-M.  Henry a * ,  A.  Prosperi b ,  S.  Giudicelli c *Auteur correspondant

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En 1927, Ernst Kretschmer publie la deuxième édition allemande de Paranoïa et sensibilité : contribution au problème de la paranoïa et à la théorie psychiatrique du caractère. Kretschmer s'y oppose à Kraepelin et renonce à l'idée d'un délire de revendication surgissant d'un point isolé, évoluant inexorablement vers la chronicité suivant un schéma paranoïaque rigide et progressif. À cette implacable évolution qui témoigne pour Kraepelin de la marche progressive d'une maladie, Kretschmer oppose l'instabilité du délire, l'occurrence fréquente d'une paranoïa « abortive » : sensible au contexte, variable dans le temps.

Par ailleurs, cet auteur renonce à identifier un seul caractère sensitif, décrivant des formes asthéniques, psychopathiques, expansives. Il dégage néanmoins un type essentiel d'existence, cherchant derrière cette variabilité clinique un trait commun : la rétentivité des affects. Cette démarche clinique n'est pas sans rappeler la méthode phénoménologique : l'époché de toute théorie sur la paranoïa et la libre variation sur les caractères sensitifs permettent de dépasser la facticité des tableaux cliniques et d'identifier les caractéristiques eidétiques d'un type paranoïaque.

Nous nous proposons de dégager d'autres manifestations d'essence d'un tel type existentiel et d'envisager leurs rapports avec le type mélancolique et le type schizophrénique. Nous examinerons particulièrement les motifs essentiels de l'échec de la rencontre du sensitif avec autrui, nous référant à la phénoménologie de la rencontre de Buytendjik.

Mots clés  : Buytendjik ; Kretschmer ; Paranoïa ; Personnalité paranoïaque ; Phénoménologie ; Psychopathologie.

Abstract

In 1927, Ernst Kretschmer published the second German edition of “Paranoia and sensitivity: contribution to the problem of paranoia and psychiatric theory of character” in which Kretschmer opposes Kraepelin and abandons the idea of a persecutory delusion arising from an isolated point, evolving inexorably to the chronic state according to a rigid and progressive paranoid schema. In opposition to this implacable evolution, which for Kraepelin shows the progressive advance of an illness, Kretschmer posits the instabililty of the delusion and the frequent occurrence of an “abortive” paranoia: sensitive to the context, variable over time.

Moreover, this author abandons the idea of identifying a single sensitive character, describing asthenic, psychopathic, expansive forms. He does nevertheless bring out an essential type of existence, seeking a common trait behind this clinical variability: retention of affects. This clinical approach is similar in some respects to the phenomenological approach: the reduction of any theory on paranoia and the free variation on the sensitive characters make it possible to go beyond the facticity of clinical pictures and to identify the eidetic characters of a paranoid type.

We propose to identify other essential manifestations of such an existential type, and to envisage their relations with the melancholic type and the schizophrenic type. In particular we will examine the essential reasons for the sensitive's failure in meeting others, in reference to Buytendjik's phenomenology of meeting.

Mots clés  : Buytendjik ; Kretschmer ; Paranoia ; Persecutory delusion ; Phenomenology ; Psychopathology ; Paranoid personality.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 160 - N° 9

P. 622-627 - novembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Peine, douleur et dépression
  • A. Plagnol
| Article suivant Article suivant
  • Vécus corporels et psychiques : phénoménologie d'une unité
  • A. Grenouilloux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.