Table des matières EMC Démo S'abonner

Classification en stades cliniques (staging) des troubles mentaux - 11/01/23

[37-080-A-40]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(22)87562-3 
C. Mei a, b, B. Nelson a, b, A. Giersch c, , P.D. McGorry a, b
a Orygen, Parkville, Victoria, Australia 
b Centre for Youth Mental Health, The University of Melbourne, Parkville, Victoria, Australia 
c Université de Strasbourg, INSERM U1114, Pôle de psychiatrie, CHRU de Strasbourg, 1, place de l'Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Le concept de stades cliniques en pathologie a émergé au début du XXe siècle et a permis d'améliorer le devenir des patients et le diagnostic en médecine. Il s'est diffusé largement dans de nombreuses disciplines médicales, par exemple l'oncologie, l'endocrinologie et la rhumatologie. Des stades cliniques distincts ont été définis pour caractériser l'évolution des maladies, avec des implications thérapeutiques et pronostiques. En psychiatrie, cependant, ce concept a été ignoré par les systèmes de classification diagnostique conventionnels. Ces classifications ne se sont pas penchées sur la détection, l'intervention et la prévention précoces, car elles mettent l'accent sur les troubles à un stade relativement tardif. Par conséquent, les classifications traditionnelles ne tiennent pas compte des stades précoces des troubles, de leur évolution et de leurs comorbidités. À l'inverse, la classification des pathologies psychiatriques en stades cliniques représente une avancée diagnostique majeure, en permettant d'ajuster le diagnostic à tout le spectre des besoins cliniques, y compris les cas où les symptômes ne répondent pas aux critères diagnostiques classiques mais requièrent néanmoins des soins. Nous décrivons dans la suite les bases conceptuelles de la classification en stades cliniques, les progrès réalisés pour valider cette classification et ses implications thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Stades cliniques, Psychose, Prévention, Risque psychotique


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Approche phénoménologique en psychiatrie
  • M. Cermolacce, B. Martin, J. Naudin
| Article suivant Article suivant
  • Le traumatisme psychique de guerre : un concept à l'articulation de l'histoire et de la médecine
  • M. Pierre, A.-M. Voutyras-Pierre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.