S'abonner

Crises fébriles : conduite à tenir - 24/01/23

Febrile seizures, what to do

Doi : 10.1016/j.jpp.2022.11.003 
M. Srour a, , b, c , M. Périvier a, b
a Service de neuropédiatrie et handicaps, hôpital pédiatrique Gatien de Clocheville, CHRU de Tours, 49, boulevard Béranger, 37044 Tours, France 
b Excellence Autism Center Tours (EXAC-T), hôpital Bretonneau, CHRU de Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37032 Tours, France 
c Faculté de médecine, université de Tours, 10, boulevard Tonnellé, 37032 Tours cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les crises fébriles, entité syndromique définie par une crise épileptique survenant en contexte fébrile, imposent pour leur diagnostic l’élimination d’une infection du système nerveux central et d’une épilepsie préexistante. Du fait de leur physiopathologie complexe (facteurs génétiques, environnementaux et structurel hippocampique) et de leur fréquence (2 à 5 % des enfants entre 6 mois et 5 ans), elles suscitent souvent une réelle inquiétude de prise en charge chez les professionnels de santé. L’objectif de cet article est de proposer une démarche diagnostique et thérapeutique précise et simple, auquel tout médecin confronté à une crise fébrile pourra facilement se référer. À la phase aiguë, le traitement d’urgence (midazolam intrabuccal/diazépam intrarectal) est nécessaire en cas de crise prolongée supérieure à 5minutes, afin d’éviter l’état de mal fébrile, au-delà de 30minutes (risque de lésions cérébrales). En cas de crises fébriles simples, l’EEG, la neuro-imagerie et le traitement de fond prophylactique ne sont pas indiqués. Le traitement d’urgence pourrait être prescrit en cas de facteur de risque de récidive de crise prolongée. Le caractère complexe d’une crise fébrile, ainsi que les antécédents familiaux d’épilepsie sont des facteurs de risque d’épilepsie et de trouble du neurodéveloppement ultérieur, imposant un avis neuropédiatrique, le plus souvent sans urgence. En revanche, l’avis devra être rapide en cas de crise fébrile prolongée/focale précoce avant 12 mois, dans le cadre d’un possible syndrome de Dravet. Enfin, quel que soit le type de crise, l’information, l’éducation thérapeutique et le suivi de la famille dans le cadre d’une consultation post urgence avec le médecin traitant sont essentiels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Febrile seizures, a syndromic entity defined by an epileptic seizure occurring in a febrile context, require for their diagnosis the elimination of a central nervous system infection and a pre-existing epilepsy. Because of their complex physiopathology (genetic, environmental and hippocampal structural factors) and their frequency (2 to 5% of children between 6 months and 5 years of age), they often cause real concern for health professionals. The objective of this article is to propose a precise and simple diagnostic and therapeutic approach, to which any physician confronted with a febrile crisis can easily refer. In the acute phase, emergency treatment (intraoral midazolam/intrarectal diazepam) is necessary in the event of a prolonged seizure lasting more than 5minutes, in order to avoid a febrile status epilepticus, beyond 30minutes (risk of brain damage). In case of simple febrile seizures, EEG, neuroimaging and prophylactic background treatment are not indicated. Emergency treatment may be prescribed if there is a risk factor for prolonged seizure recurrence. The complex febrile seizure, as well as a family history of epilepsy, are risk factors for epilepsy and subsequent neurodevelopmental disorders, thus, the patient may be referred to the neuropediatrician, usually without urgency. On the other hand, the neuropediatrician expertise should be rapidly obtained in the case of a prolonged febrile/early focal seizure before 12 months of age, in order to exclude Dravet syndrome. Finally, whatever the type of seizure, information, therapeutic education and follow-up of family in the context of a post-emergency consultation with the attending physician are essential.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Crise fébrile, Neurodéveloppement, Nourrisson, Enfant, Épilepsie, Facteurs de risque

Keywords : Febrile seizures, Development, Infant, Child, Epilepsy, Risk factors


Plan


© 2022  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 1

P. 8-16 - février 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diagnostic d’un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique associé à la COVID-19
  • C. Bréhin
| Article suivant Article suivant
  • Glomérulonéphrite aiguë
  • J. Exantus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.